Chapitre 6

Chapitre 6

« -Cerise pourquoi ne nous donnez nous pas votre vrai prénom ?
-Je ne dois pas le dire tout de suite, sourit elle les deux filles étaient en route vers l’endroit où la narratrice raconter son histoire, merci de m’avoir inviter à dormir hier.
-Mais c’est normal tu dors dans un arbre alors je me suis dis que un dormir dans un lit te ferais du bien, Rubie lui pris la main et c’est le sourire au lèvre que les deux jeunes filles s’assirent à leur place habituelle, nous sommes en avance! fit remarquer Rubie
-Je viens toujours en avance pour attendre tout le monde, elle jeta un rapide coup d’oeil a la branche où reposer normalement l’ombre.
-Pourquoi est ce qu’il ne peux pas être la tout le temps mais il vient pour te regarder raconter l’histoire ?
-Je ne peux rien dire pour le moment mais un jour peut être, l’ombre passa rapidement derrière elle et attrapa les hanches de la fausse Cerise et lui fit un bisous sur la joue avant de se placer sur sa branche en faisant un rapide signe à la jeune fille.
-Je peux savoir à quoi tu ressemble ? elle se tourna vers l’ombre pour lui poser la question.
-Désoler jeune fille mais je dois garder mon identité secrète, il sourit sous son capuchon qui lui cachait la moitié du visage.
-Pff, elle souffla et s’assit par terre en tailleur en croisant les bras sur sa poitrine une moue boudeuse sur le visage, c’est pas juste.
-Hihi, la narratrice rigola de l’habitude enfantine de la jeune fille et l’ombre sourit puis se positionna de façon à se que personne ne le voit, aller arrête de râler peut être que à la fin de l’histoire tu seras, elle sourit pour que la jeune fille au cheveux ébène arrête de bouder ce qui fonctionna puisqu’elle retrouva presque automatiquement le sourire.
-D’accord, elle lui fit un clin et s’assit confortablement pour écouter l’histoire.
-RUBIE ! deux garçons arrivèrent en courant vers elle et s’assirent de chaque côté d’elle et de la regarder avec incrédulité.
-Qu’est ce qui se passe ? demanda Alexy  
-Tu es malades ? demanda Jason.
-Mais je vais très bien , dit elle ne comprennent pas ses amis, qu’est ce qui vous arrive ?
-Mais tu es en avance ! dit Alexys comme si c’était une évidence.
-Tu n’es jamais en avance peut être quelque fois à l’heure mais en avance jamais , rajouta Jason.
-C’est pas parce que j’arrive en avance que je suis malade j’ai simplement fais la route avec Cerise, elle pointa la narratrice qui les observer avec amusement.
-Un jour il faudra m’expliquer pourquoi ils t’appellent Cerise, dit un adulte en s’asseyant.
-Comme je ne peux pas leur donner mon vrai nom ils ont pris eux même l’initiative de m’appeler comme sa.
-On peux vous appelez comme sa nous aussi , demanda une jeune fille qui c’était déplacer pour venir au premier rang.
-NON! dirent les trois amis en croisant leur bras pour montrer qu’ils étaient contre.
-Et pourquoi ? demanda la narratrice se retenant de rire devant leur comportement.
-Parce c’est que nous, dit Rubie.
-C’est qui t’avons trouver ce surnom, rajouta Alexy.
-Alors seulement nous pouvons l’utiliser, termina Jason les trois hochèrent la tête et firent une moue boudeuse pour leurs montrer leurs désaccords.
-Mmm, il y eut un silence puis un éclat de rire générale la narratrice rigoler en se tenant les côtes et bientôt même les trois qui boudaient se joignirent à l’hilarité générale, vous êtes incroyable tout les trois.
-Merci du compliment! dirent t-ils en même temps avant de se regarder et d’éclater de rire.
-Et aussi irrécupérable, rajouta un adulte.
-Pff, bande de moche….dit Rubie en se s’allongent sur les garçons se qui les fit sourire.
-Irrécupérable? Oui c’est le mot, dit la narratrice en soupirant, bon tout le monde et là?
-Oui!
-Alors continuons notre histoire , tous se turent et tournèrent la tête vers elle. »

-Attention!du sang gicla et un cris gela toute l’assembler..
-IKE!! hurla Cerise.
-Toucher, dis celui qui avait abattu son épée.
-Salaud! Cerise tira une flèche sur lui et lui transperça l’abdomen et se précipita sur Ike.
-Emmené le à l’abris on ne peux pas quitter le combat, dit Tyler.
-Mais je ne peux pas les laisser après…elle se coupa en voyant le regard du jeune prince il était rempli de tristesse et de haine, d’accord! Alex viens m’aider!
-J’arrive! il abattit son épée sur un adversaire il ne faisait plus preuve de pitié envers eux puis il se précipita sur son frère et aida Cerise à le transporter.
-Vous allez payer ! dit Tyler en pointant son épée sur le garçon qui commandait les troupes.Tu vas regretter sale morveux, son regard était terrifiant.
-Je m’occupe de lui occuper vous des autres, Angel tira l’épée qui était à sa ceinture depuis toute à l’heure.
-Je t’attend, dit le chef en tirant sa propre épée , laissez le passer celui qui le touchera aura affaire à moi, il le regarda et pendant un instant Angel crut y déceler de la tristesse mais elle fut bien vite remplacer par de la haine, viens on va faire ce combat selon les règle c’est un combat à mort !
-Très bien j’arrive, il se dirigea vers lui et le combat débuta.
-Ike ça va ? demanda Cerise les larmes au yeux en voyant le torse de son ami en sang.
-Qu’elle question stupide…il sourit et caressa son visage.
-Pourquoi tu as fait sa? demanda Alexender en se penchant sur son frère et en serrant sa main retenant ses larmes.
-Je ne sais pas…Je suis si fatiguer..ses yeux se fermer mais Cerise l’empêcha de  s’endormir.
-Tu ne dois pas dormir on doit d’abord te soigner, elle pleurer et serra fort la main de son ami. Tu ne dois pas partir…regarde on est arriver si loin…tu ne dois pas partir pas maintenant…
-J’ai pas l’intention de partir tout de suite….il caressa tendrement son visage.
-T’a pas intérêt sale moche, lui dit son frère les larmes coulant d’elles mêmes.
-On est pareil débile..il sourit
-JACOB! hurla Cerise le magicien apparut devant eux.
-Désoler je devais mettre les petits à l’abris qu’est ce qui…il regarda Ike et se pencha sur lui tout de suite, reculer…
-Mais…
-Cerise fait ce qu’il dit, dit Alexender en reculant.
-Bien, elle recula et regarda Jacob qui murmurait des paroles incompréhensive puis une intense lumière sortie de ses main et referma la plait.
-Il est tiré d’affaire ne vous en faites pas, il regarda la cicatrice qui avait pris place sur son torse.
-Pourquoi a t-il une cicatrice ?
-La blessure à était faites par une armes magique, il s’assit pris de fatigue, je me demandes où ils l’ont trouver…
-Cerise viens vite ! Hurla Anna.
-J’arrive, elle regarda Ike puis se tourna vers Alexender, reste avec lui je reviens vite, elle partie en courant vers la jeune fille.Pourquoi plus personne ne se bat ?
-Regarde,elle lui montra les deux ados qui se battait.
-Mais qu’est ce qu’il fait ce con ?!
-Tous ceux que nous n’avons pas blesser son partie de l’autre côté soigner les blesser et regarder le combat, elle pointa également deux draps , ils sont également aller chercher les morts.
-Je…je ils sont vraiment morts? elle n’avait jamais tuer et cette sensation elle détester sa.
-Malheureusement mais tu as défendue Ike tu ne dois pas t’en vouloir, elle lui prit la main,c’est le combat qui doit t’inquiéter, dit elle d’une voie peu assurer.
-Rassure moi ce n’est pas un combat à mort?
-…le silence de son amie répondit à sa question et une vague de panique la pris elle ne connaissait pas ce jeune garçon mais il les avait aidé et avez sauver les petits elle ne pouvait pas rester la s’en rien faire, ni va pas, elle fut retenu par Anna.
-Pourquoi?
-Ils ont des choses à réglé et dans se genre de combat personne n’a le droit t’intervenir, elle lâcha Cerise qui na bougea pas mais fixer le combat Tyler l’ayant vu revenir ce précipita vers elle.
-Comment va t-il? demanda t’il en essayant de cacher la panique qui le prenait.
-Il est tirer d’affaire ne t’en fais pas mais il dort là, répondit Cerise ne quittant pas le combat des yeux.
-Ne t’en fais pas il va s’en tirait, dit une voie derrière eux.
-Kyle ?! dirent t-ils tous les trois ne même temps.
-Il ne perdra pas ce combat, dit il imperturbable.
-Mais qu’est ce que tu fais là?demanda Cerise en se rapprochant de lui.On vous a pas mis à l’abri pour que vous partiez !
-On en pouvait pas rester la-bas alors que vous risquiez vos vie, répondit Rose en arrivant.
-Mais vous êtes inconscient et si ils vous arrivaient quelques choses  ?!
-On est désoler Cerise mais on ne pouvait pas le laisser, répondit Kyle.
-Pourquoi ? demain da Anna pour détendre un peu Cerise qui monter en pression.
-On vous diras plus tard, dit Rose pour trancher fis elle s’assit et regarda le combat ses mains se crispèrent sur ses genoux, elle savait qu’ils avaient des choses à se dirent.
*Pendant le combat*
-Je ne peux pas te laisser continuer t’es agissement, Angel abattit son épée sur son adversaire qui esquiva avec adresse, je ne voulais pas en arriver la Chris.
-Moi non plus, ce fut à son tour d’attaquer les coup partez mais aucun n’arrivait à toucher l’autre,tu as progresser depuis la dernière fois Angel, il roula son prénom ce qui fit malgré lui frissonner le garçon.
-Pourquoi fais-tu sa il n’est pas trop tard, d’un coup bien placer il fit voler l’épée de l’autre et la rattrapa, viens avec moi et combat ton père.
-Je ne peux pas faire Angel, il ouvrit les bras, finis le travail.
-Comment peux tu me demander sa ?! il le poussa au sol et se mit dessus de lui son épée poser sur le cou du garçon, Tu connais très bien mes sentiments pour toi !Alors pourquoi tu me fais sa?!les larmes coulaient sur ses joues et cela choqua Chris.
-Je ne t’avais jamais vu pleurer, dit il en caressant son visage pour essuyer les larmes, tu es magnifique, sourit il.
-Affronte ton père avec nous, il attrapa la main sur son visage d’une main gardant l’autre qui l’épée, nous pouvons retrouver le village de mon enfance viens avec nous pitié ne m’oblige pas à faire sa.
-Tu sais très bien que même si je vous aides je devrais partir, il enleva la main qui était sur le visage de son homologue et il descendit légèrement sa chemise pour montrait une marque, tu vois sa ? C’est un sceau maudit, mon père ma marquer à la naissance pour que je lui obéisse au doigt et à l’oeil, une larme coula, je n’ai ni droit d’aimer, ni droit de liberté , je dois être méchant et cruelle avec tout ce qui sont différent, je n’ai jamais voulut détruire mais si je désobéis se saut me fait devenir fou il contrôle alors mon corps et je ne peux rien faire, une autre larme lui échappa, la dernière fois que j’ai désobéis c’était pour sauver une petite fille ce saut c’est enclencher et je me suis réveiller tacher de sang la petite fille reposant dans mes bras, encore une puis une autre les larmes s’échappaient maintenant à flot sur ses joues, je les tuer et le pire c’est que je ne me souviens de rien ! Il a suffit qu’il touche le manuscrit qu’il à la ceinture et je deviens un monstre sans âme, il est hors de question que je recommence encore surtout que je ne tue que les personnes qui me sont chers c’est sa la malédiction de se saut maudit, il releva son col pour cacher la marque.
-Je…Angle en put rien dire toucher par les paroles de celui qu’il avait en face il avait parfaitement que son ami n’était pas mauvais dans le fond et que son père l’obliger mais jamais il n’avait imaginer que c’était si grave.
-ANGEL QU’EST CE QUE TU FAIS ? hurla Rose pour être entendus, elle avait dut l’autre descendre sa main et avait peur de ce qu’il aller faire mais rien, il ne fit rien d’autre que de lui caresser le bras.
-Je…ne..peux pas…il retira son épée du cou du jeune homme, je ne peux pas te tuait alors tus moi, Chris était figer ne comprennent rien,je t’aime et ce depuis le premier jour, je savais que tu n’étais pas méchant , car je voyais dans t’es yeux de la détresse et de la peine, plus je te côtoyais plus je t’aimais je ne pouvais tout simplement pas te laisser tout seul, mais plus on était ensemble moins je me contrôlait et plus tu devenais méchant, les larmes recommencèrent à couler, je voyais la ville de mon enfance se détruire et sa me détruisais en même temps…Mais je ne voulais pas croire que tu faisais sa de ton propre chef alors je rester à t’es côté dans l’espoir que tu change ! Alors pourquoi n’as tu jamais vu que je tenais à toi et que je t’aurais aider ?!Je t’aime ne me fais pas te tuer!Pitié…
-Angel…Tous avait entendu les paroles des jeunes et tous étaient touchaient même les adultes qui eux étaient sous les ordres du père de Chris car ils avaient perdu espoir de pouvoir retrouver le village qu’ils avaient connu où différence et joie en étaient la description.
-Angel…Rose elle pleurais ce jeune homme qu’elle connaissait depuis si longtemps et qu’elle croyait être devenu un ennemi n’avait enfaite pas changer.
-Crétin ! Chris lui mit la gifle du siècle.
-…tous furent choquer par ce geste.
-Mais…Angel ne savais que dire.
-Tais-toi et aide moi à me relever !il obéis choquer.
-Pitié ne le tus pas…pria silencieusement Kyle, Rose lui pris la main pour le calmer.
-Tu es le plus grand des crétin, il se mit dos à lui et récupéra son épée tous restèrent sans bouger Cerise avait encocher une flèche au cas où et attendit la suite mais il en fit rien ,il se tourna juste vers lui et sourit,je vais t’aider.
-C’est vrai ?! demanda Angel incertain.
-Je n’ai toujours eut qu’une parole, tu devrais le savoir ,il sourit malicieusement, mais à une condition.
-Laquelle? Cerise était venue se placer derrière Angel son arc toujours charger elle fut bientôt rejoint par Tyler et Anna.
-Vous récupérer le manuscrit de mon père, dit il sur de lui.
-Aucun problème, dit Angel en lui tendent la main mais elle fut stopper par Cerise.
-Je n’ai aucune confiance en toi, tu as blesser et pratiquement torturer des enfants innocents saut ou pas je ne te fais pas confiance alors je veux une preuve que tu en nous trahira pas, dit elle implacable.
-Têtue ? il sourit amuser.
-Tu ne peux pas savoir, soupirèrent ses deux amis.
-Tenez, il tendit une pierre bleu et noir.
-Tu..Angel avait du mal à y croire.
-Qu’est ce que c’est? demanda Anna.
-Une pierre de souffle mortelle, répondit le chef.
-Il suffit de souffler sur cette pierre en disant le prénom de la personne que on veut tuer et elle mourra tout de suite, finit Angel.
-Cela vous va comme preuve?
-Pourquoi tu ne l’as jamais utiliser contre ton père ? elle n’avais pas confiance si c’était une vrai et ce qu’il avait dit plutôt était vrai pourquoi ne pas l’avoir utiliser.
-Il porte un talisman qui le protège de se genre de magie, il pointa le collier d’Anna, c’est la même pierre.
-La…même…elle sera la pierre dans sa main et fit oui de la tête à Cerise pour qu’elle accepte le marcher.
-Marcher conclut! Cerise lacha le brun qui serra la main du blond qui tira dessus pour l’attirer à lui.
-Encore une chose, il rapprocha leur visage, quand tout sa sera fini tu sera à moi pour toujours compris?
-Mais je ne comprend pas, il fut couper par des lèvres sur les siennes Cerise et Anna étaient étonnée mais heureuse pour le plus jeune, les deux petits se tapèrent dans la main en signe de victoire, quand à Tyler il était plus que gêner.
-Tu comprend mieux, demanda le jeune homme en rompant le baiser.
-Non traduit, il le regarda avec une lueur de défi.
-Je t’aime aussi…murmura t-il en le lâchant le rouge au joues.
-Bon les jeunes on fait quoi nous ? demanda un adulte rouge de gène.
-On attaquera demain se soir il faut soigner tout le monde, il prit la main de son petit ami, et je pense que je vais profiter de cette nuit car elle sera peut-être la dernière.
-Très bien on se retrouve ici demain à l’aube,trancha Cerise en leur tournant le dos.
-À demain et tenez, Angel leur lança la pierre et elle la rattrapa au vol.
-Ne soyez pas en retard, elle pris la main de Rose et se dirigea vers Ike suivis de Anna, Tyler et Kyle.
-Ne t’en fais pas… une fois qu’ils eurent rejoint Alexender, Jacob et Ike ils leur racontèrent l’histoire.
-Mais vous êtes totalement marteau ! gueula Alexender.
-On doit bien sa à Angel, répliqua Cerise.
-Arrêter de hurler! leur dit Tyler en leur frappant le dessus de la tête.
-Il a raison Ike à besoin de repos , le défendit Anna.
-Mouais…
-Bon aide moi à le porter au lieu de râler, il pris le haut du corps de Ike et Alexender pris c’est jambes et ils se dirigèrent vers l’auberge suivis de filles qui aidaient Jacob à marcher ,la guérisons du blanc lui ayant demander une grande quantité d’énergie, les deux jeunes marcher à côté d’elles en se tenant la main. Une fois à l’auberge  Ils déposèrent Ike dans la chambre pour qu’il se repose et Jacob s’assit sur le lit des garçons.
-Je vais rester avec lui pour si il se réveil, dit Tyler en se dirigent vers la chambre.Et je veux qu’à mon retour cette histoire sois régler, il regarda Cerise et Alexender avant de rentrer dans la chambre.
-Comment peux-tu lui faire confiance? demanda Alex une fois que Tyler eut fermer la porte.
-Angel nous à beaucoup aider on lui doit bien sa , répliqua t-elle.
-Mais on le connais même pas , dit-il.
-Et alors c’est pas une excuse regarde Kyle et Rose on les connaissaient pas et pourtant!
-Mais eux ils ont pas tenter de nous tuer et ils ne sèment pas la peur dans le village!
-Mais il a un saut qui l’oblige à agir comme sa ! elle se rapprocha de lui et lui mit son doigt sur la poitrine ! Toi que mieux que personne devrais savoir ce que sa fait!
-Je..il ne sut quoi répondre tous avez tourné la tête vers lui.Très bien on l’aide…
-Merci, dit Cerise ne le serrant dans ses bras.
-Tu as toujours était trop gentille..murmura t-il.
-Et toi pas assez, elle rigola.
-Vous deux on va vous confier une mission, dit Cerise ne pointant Kyle et Rose.
-Quoi?
-Demain vous ne sortirez pas d’ici et vous resterez avec Ike.
-On veut venir !
-Non ! Je ne prendrais pas le risque de vous perdre une seconde fois!
-Pourquoi tu fais sa de toute manière tu vas nous ramener à l’orphelinat ! dit Rose d’un ton accusateur.
-Il n’a jamais était question de sa , elle se pencha vers eux et leur caressa la visage, vous restez avec nous , on sait que on est pas la meilleure famille que vous pouviez rêver mais on sait que ici vous serez à votre place, elle ouvrit ses bras et ils se jetèrent dedans.
-Moi aussi je veux un câlin , Anna les serra elle aussi.
-Et moi ? dit Alex faussement vexer.
-Tu veux un câlin? Rose se jette dans ses bras.
-Mooooo, les deux filles le regardait attendrit.
-Je suis vraiment heureux de faire parti d’une famille pareil, sourit Jacob.
*Pendant ce temps dans la chambre des filles*
Tyler s’assit sur le lit et caressa les mèches d’Ike.
-Pourquoi tu as fait sa pauvre inconscient? les larmes perlaient ses yeux.Imagine si il t’était arriver quelque chose jamais je ne me le serais pardonner, si tu y était rester je n’aurais pas pu le supporter…il caressa son visage.Je me suis demander si aimer servait à quelque chose après avoir perdu mon grand-frère, mais quand je t’ai vu dans cette chambre encore sonner par la balle que j’avais lancer puis quand je t’es revue au bal j’ai su que j’avais craquer le coud de foudre on appelle sa, il rigola, je sais que c’est stupide de te dire pendant que tu es endormi mais je ne suis pas encore prêt à te le dire en face, tu es amoureux de Cerise de toute les manières et je ne supporterais pas de me faire rejeter par toi..il se pencha et posa délicatement ses lèvres sur celle du jeune homme endormi, je t’aime…quelque larmes lui échappèrent et coulèrent sur ses joues.
-Calme toi princesse…murmura Ike en émergent de son sommeil.
-Tu es réveiller depuis combien de temps? demanda t’il incertain.
-Pas assez j’ai pas tout entendu, il sourit.
-Tu as entendue ce que j’ai dit? il commençait vraiment à paniquer.
-Tu as dis quelque chose ?
-N-non..
-J’ai pas tout entendu de ce qui ce passer je me suis endormi…On a gagné ?
-C’est plus compliquer que sa, dit Tyler une pointe de soulagement dans sa voie.
-Dis moi tout, il lui raconta donc tout ce qui c’était passer, donc en gros on va aider le petit con à sauver le village car il est contrôler par un saut depuis le début?
-C’est à peut prés sa, rigola le brun, il se pencha ensuite sur lui ce qui fit rougir l’autre, pourquoi tu as fait sa ?
-Je..Je ne s-sais pas, il baissa la tête et l’autre passa sa main sous son menton et lui releva.
-Tu ne me déteste pas tant que ça finalement, il sourit et l’autre se dégagea en rougissant.
-Je voulais te demander quelque chose, didil pour changer de sujet.
-Oui?
-Comment tu as connus Jacob ? Et pourquoi tu ne veux pas qu’il fasse de la magie ?
-C’est une longue histoire..soupira t-il.
*De l’autre côté de la porte*
-Au faite comment vous vous êtes connus ? demanda Cerise à Anna et Jacob qui essayait de reprendre des force.
-C’est une longue histoire..Soupira Anna.
-On a notre temps lui! dit Alex en s’asseyant.
-Je préfère la raconter quand tout le monde est j’avoue que c’est pas très glorieux la manière dont on sais rencontrer, avoua la jeune fille.
-On attendra alors, répondit le garçon avant que on amie au cheveux neige n’insiste.
-Mais ! protesta celle-ci.
-Une vrai gamine, dit une voie connut de tous.
-Ike! elle se jette sur lui et le fit tomber par terre ce qui valut une grimace de celui-ci.
-Aie! il lui tapa le dessus de la tête.Ça va pas ?
-J’ai eut si peur quand…elle le serra fort contre elle. Petit con ! elle le frappa à son tour.
-Aie! Pourquoi tant de haine ? demanda t-il pour rigoler.
-Elle a pas tord , son frère les aida à se relever avant de donner un coup sur la tête de son frère puis de le serrer très fort.Refais moi une peur pareil et je te tue moi même.
-T’oserai pas, le défia amicalement Ike en serrant à son tour son frère.
-Tu crois? il le regarda avec colère ce qui calma immédiatement son jumeaux.
-Non non c’est bon je te crois, il leva les main comme pour se rendre.
-Bon maintenant que on est tous réunis est-ce que vous allez nous dire comment vous vous êtes rencontrer? demanda Cerise bien trop curieuse de savoir.
-Zzzzz, un ronflement leur firent tourner la tête le spectacle était des plus mignon Jacob c’était endormi et les deux plus jeunes ayant était secouer par tous les événements de la journée c’était eux aussi endormit contre lui.
-Venais on va dans la chambre d’a côté, chuchota Anna et tous hochèrent la tête, et une fois tous assis sur le lit Anna prit une grande inspiration.
-Tu ne veux pas que je raconte moi ? lui proposa son frère.
-Si…elle se serra contre lui.
-Ça vous rappelle tant de mauvais souvenir ? s’inquiéta la fille aux yeux de feu.
-Ne vous inquiétez pas, Tyler serra sa soeur contre lui, c’est du passé…
-Je ne voulais pas en parler mais Jacob se n’était pas le nom de ton meilleur ami? questionna incertain Ike.
-Si…elle retint du mieux qu’elle put ses larmes.
-Bon alors je vais commencer..sa soeur hocha la tête à sa question silencieuse.

FLASH BACK

-Princesse Anna arrêter de partir vous devez rester au château!
-M’en fiche j’aime pas le château, la jeune fille courait en direction de la forêt et n’écouter pas la personne derrière elle, je vais y arriver cette fois, ce dit-elle presque arriver à l’entrée mais ses jambes se stoppèrent d’un coup et elle ne put plus bouger, qu’est ce que c’est que sa?
-La forêt et dangereuse pour une jeune princesse, dit une ombre en sortant du bois.
-Lâche moi elle va me rattraper, dit elle en tentent de se débattre, et qu’est ce que tu m’as fait ?! Pourquoi je peux plus bouger?!
-Magie, fut sa seule réponse.
-Pourquoi tu fais sa? elle tenta de se débattre encore.J’ai mis tellement longtemps à m’échapper et à atteindre cet endroit c’est pas un magicien de pacotille qui va m’arrêter ! elle se tourna pour voir ce qu’il en était il advenue de sa nourrice mais vit celle-ci stopper, en y regardant de plus prés tout sembler arrêter.
-Magicien de pacotille hein ? dit il en levant les mains une forte lumière en sortie.
-Je n’ai pas peur de toi, elle releva la tête haute.
-Je ne suis pas là pour te faire du mal princesse, il baissa ses mains d’un coup et un immense dôme sembla se baisser autour de la forêt, mais je ne peux pas te laisser rentrer dans cette forêt,il se rapprocha alors d’elle.
-Comment tu fais sa? elle avait cesser de se débattre et le regarder avec admiration.
-Magie je t’ai dis, dit-il en haussant les épaules.
-Libère moi, elle le regarda avec défi, magicien.
-C’est mieux que magicien de pacotille, en un tour de main elle put re-bouger, tu ne dois pas aller dans la forêt compris ?
-Pourquoi? demanda t-elle curieuse.
-Parce qu’elle est remplis de créature enchantée qui sont tout sauf tendre avec les humains,il allait partir mais fut retenue par une main sur son poignée, quoi?demanda t-il lasse.
-Tu vis seul ?
-Non, répondit-il en se dégagent de son emprise.
-Avec qui?
-Les créature de cette forêt, il se tourna vers elle, c’est pour les protéger que j’empêche les gens comme toi qui sont des petit prétentieux qui ont passer toute leur vie à se faire servir et à tout vouloir de détruire cette endroit, il lui tourna le dos.
-Je ne suis pas comme sa, elle baissa la tête, je n’ai jamais voulut de cette vie…Si j’avais put je serais née paysanne , j’aurais travailler mais j’aurais connut la liberté et l’amour d’un père, elle releva la tête fier, j’ai passer mon enfance à aidée et donner et non à prendre et demander comme tu peux le croire, il se tourna vers elle et pressa une pierre beau contre la paume de sa main ,elle la retira quand une vif douleur si fit ressentir, tu es malades ! C’est quoi sa ? elle se tenait la paume de la main.
-Redis tout ce que tu viens de me dire, il la regarda sérieux.
-Je ne suis pas une petite prétentieuse et je préfère donner que prendre, aider que demander, construire que détruire, je veux être libre et connaitre l’amour dont j’ai était privée! elle avait tout sorti d’une traite et elle ne l’avait pas quitté des yeux.
-Intéressant, il lui pris la main et passa la sienne dessus soignant la petite plaie qu’avait laisser la pierre, voilà c’est guérit.
-Qu’est ce que c’était cette pierre? Et qu’est ce que tu m’as fais? elle le regarder toujours dans les yeux.
-Une pierre de vérité, il la rangea dans une de ses poches, quand tu es marqué jusqu’a ce que l’utilisateur te guérisse tu es obliger de dire la vérité.
-Tu ne me croyais pas ?
-Non, il sourit, tu crois peut être être la première à vouloir rentrer dans la forêt ?
-Si elle renferme tant de mystère et de richesse j’imagine que non.
-Tout juste et on m’a déjà fait ce coup là, il baissa la tête puis la releva et redevint aussi sérieux qu’avant, maintenant je vérifie.
-Comme je suis « clean » je peux venir avec toi, elle le regarda les yeux plein d’étoile .
-Non, il lui re-tourna le dos.
-Pourquoi ? Je veux venir je ne veux plus vivre au palais! le supplia t-elle.
-Est ce que tu as une famille ? demanda t-il.
-Oui j’ai deux grand frère et des parents mais mon père nous ignore royalement, elle sourit tristement.
-Et t’es frères et ta mère ? T’ignorent t-ils?
-Non….elle murmura ses mots et baissa la tête.
-Quand on à une famille et que on vit dans si merveilleux endroit on ne cherche pas à partir, il commença à partir et referma le dôme derrière lui.
-DEMAIN! hurla la brune.
-Quoi demain ?
-Retrouve moi ici demain à l’aube , elle commença à partir, moi je veux te connaitre au faite je m’appelle Anna, puis elle partie le temps ayant repris son cour.
-Intéressant…murmura t-il en s’enfoncent dans la forêt.
-Princesse Anna reven…la nourrice fut plus que surprise de voir la jeune fille devant elle.
-Je suis là nourrice, elle lui pris la main , rentrons.
-Bien sur votre altesse, elles prirent le chemin du château.
-Je te l’ai déjà dit ,appelle moi Anna, la jeune fille sourit.
-Comme vous voudrez Anna…
*Le lendemain à l’aube*
-Je suis là ! cria une jeune fille devant la forêt.
-Tu es vraiment venu ?
-Bien sur je ne donne pas des rendez-vous pour ensuite ne pas venir, elle sourit et s’approcha du dôme de protection.Que se passe t-il si je le franchit ?
-Tu serai tout de suite désintégrer, dit il en le faisant disparaître.
-N’est-ce pas dangereux de le désactiver alors que la forêt et accessible par plusieurs endroit ?
-Non personne ne si aventure jamais et puis je ne le désactive que ici, il sourit.
-Tu ne m’as pas dis ton nom la dernière fois, d’humeur taquine elle lui lança, tu vas me le dire ou je dois continuer à t’appeler magicien de pacotille ?
-Tu prendrais des risque inutile en m’appelant ainsi, il sourit et lui tendit sa main, Jacob princesse.
-Moi c’est Anna , elle lui sera la main, juste Anna.
-Très bien juste Anna, il sourit,  une années passa et ils se retrouvaient tout les matins à l’aube et parlaient plus Anna apprenait à la connaitre plus elle se rendre compte qu’une amitié très forte les lier, un matin comme les autres Anna posa une question qui lui brulait les lèvres depuis plusieurs jours.
-Salut, lança t-elle joyeusement.
-Bonjour, il répondait toujours avec le même ton monotone mais un léger sourire flottait sur ses lèvres.
-Je peux te poser une question, elle le regarda avec des yeux de biche pour qu’il dise oui.
-Vas-y de toute manière je n’aurais pas gain de cause, il soupira.
-Tu n’es pas humain je me trompe ? elle s’assit par terre et il fit de même.
-Seulement à moitié, il se déplaça à côté d’elle pour regarder le soleil se lever, je suis à moitié humain à moitié Alilia.
-Ali-quoi ?
-Alilia crétine, répondit-il amuser.
-Qu’est ce que c’est ?
-Des être vivant , il rigola, se sont des magiciens qui peuvent l’apparence de tout ce qu’ils veulent, mais leur vrai forme et celle-là, il fit apparaitre une fleur magnifique des pétale aussi blanche que la neige et aussi brillante que la lune et ses étoiles, sa tige était parsemer d’épines noir comme l’ébène et la tige elle-même était rouge sang magnifique.
-Ce sont des roses ?
-Larmes de sang on les appelles, il fit disparaitre la fleur, les racines son des millier de gouttes de sang la tige prend donc la même couleur, les pétale son faite à partir de la pureté du jour et les épines de la noirceur de la nuit.
-Mais comment une fleur peut devenir un être humain?
-Ces magiciens naissent fleur mais une fois la fleur éclose ils choisissent une forme et garde elle pratiquement en permanence, un sourire nostalgique apparut sur son visage,mon père était l’un de ses magiciens…
-Il à l’aire d’être formidable, sourit innocemment la jeune princesse.
-Il l’était…il essuya rapidement une larme qui allait coulé le long de sa joue, tu dois savoir que votre société accepte très mal la magie et la considère comme malfaisante ?
-Ne me le fait pas dire…elle lui prit la main et il se raidit.
-Que fais-tu ?
-Sa s’appelle du réconfort, elle garda sa main et il se détendit petit à petit.
-Merci…Mon père à rencontrer ma mère dans cette forêt, ma mère aimer cet endroit ,elle seule savait pour les créature magique et garder le secret, un jour un marchand, un jeune homme, lui donna une fleure soi-disant magique il avait dit ne pouvoir la garder et il savait qu’elle connaissait un endroit où la garder alors ma mère est allait dans la forêt et à planter la fleure au centre de cette endroit.Tout les jour elle en prenait soin, le jour de son éclosion arriva mais rien ne se produisit durant des années ma mère aillant grandis, devint de plus en plus belle.Le jour de ses dix-sept ans sous ses yeux alors qu’elle arrosait sa fleur mon père se métamorphosa ils avaient le même âge, il me semble que ma mère était plus jeune mais passons, il commencèrent par se lier d’amitié puis de fil en aiguille l’amour naquit, je fut mis au monde dans cette forêt et pendant trois ans j’y vécu heureux mais malheureusement se furent les trois seuls années, son sourire se fana et il fit tout son possible pour retenir ses larmes, des gens avaient vu mon père faire apparaitre une fleur dans sa main et la donner à ma mère alors ils étaient aller dire au curé du village qu’un démon était permis eux et qu’il avait transférait sa malfaisance dans ma mère, il ne put retenir une larmes, ils étaient arriver armé de fourche et de torche avaient dévaster la forêt, ma forêt…Ma mère ma dissimuler confier aux créatures de cette forêt puis à voulut aider mon père mais elle fut capturer et…et…il ne put finir sa phrase les larmes coulant il se mordit la lèvre pour ne pas exploser et Anna se tourna vers lui pour le serrer dans ses bras , il ne devait jamais s’être convié alors tout cette tristesse accumulé sortie d’un coup, après plusieurs minutes ils se séparèrent mais gardèrent leur mains jointes.
-Tu n’es pas obliger de continuer, le rassura t-elle.
-Non c’est bon, il serra sa main et sourit légèrement.
-Prend ton temps, elle lui sourit, d’un sourire réconfortent.
-Merci, il pris une très grande inspiration, elle fut enchainer et ensuite ils…ils l’ont bruler vif, lâcha t-il, mon père ne pouvais utiliser sa magie contre les humais sa les auraient bloquer et de toute les manières il n’en avait plus la force, son chagrin était bien trop puissant et il ne pouvait rien faire pour ma mère quand il avait voulut l’aider et la téléreporter ailleurs on l’avait frapper il c’était réveiller et on lui annonça la mort de ma mère, il pleura mais il se laissa conduire au bucher, il serra la main de son amie, les créatures de cette forêt mon raconter sa quand je fus en âge de l’entendre mais jamais je ne pourrais pardonner à cette société d’avoir fait sa…
-Pourquoi tu m’as laisser approcher si tu hais autant les humains ?
-Je ne sais pas, il tourna son visage vers elle, mais je ne pouvais pas te tuer.
-Moi aussi je t’adore, elle le serra très fort.
-Irrécupérable, soupira t’il en la serrant à son tour.
-Je ne peux rien dire qui pourrais apaiser t’a douleur, repris t’elle un fois leur étreinte finie, tout ce que je peux te promettre c’est de toujours être là pour toi ! elle lui sourit à peine dents.
-Merci…Tient c’est pour toi, il lui pris la main et y déposa un collier avec une magnifique pierre noir au bout elle était tailler pour donne la forme d’une étoile.
-C’est magnifique merci ! elle lui sauta au cou.
-C’est un talisman, il te protégera des maléfice de la magie noir.
-Pourquoi me le donne tu ?
-Je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose à cause de moi…murmura t-il.
-Tu ne me fera jamais de mal , elle lui donna un coup sur la tête, arrête de dire des bêtise un peu.
-Sa fait mal, ils se chamaillèrent amicalement pendant une bonne dizaine de minute puis explosèrent de rire.
-Au faite quel âge as-tu?
-J’ai quatorze printemps, dit le magicien.
-Printemps? elle rigola.Nous on compte en années
-Dans la forêt nous comptons comme sa, il sourit , quatorze ans si tu préfère.
-Moi j’ai treize ans, elle fit une moue boudeuse, c’est pas juste t’es plus grand que moi, j’aurais voulut être la plus grande.
-Et moi j’aurais préféré que tu reste au palais petit enquiquineuse, une voie derrière eux les firent sursauter.
-Grand frère! elle sourit innocemment.
-Pas la peine de faire se sourire la avec moi, dit le di grand frère, il tourna ensuite son regard vers le garçon.Et toi qui es-tu ?
-Je…je…il n’arrivait pas à articuler deux mots et était devenu rouge tomate.Pense-Bon dieux qu’il est beau.
-Hihi, elle se pencha à son oreille, pense dans ta tête la prochaine fois, sa remarque le fit devenir encore plus rouge.Voici Jacob , elle se leva puis se jeta dans les bras de son frère, pitié tu ne dois dire à personne qu’il est là, sil te plaît ! elle le regardait suppliant.
-Pourquoi ?
-Je protège la forêt et je suis… son amie lui fit un oui de la tête pour lui dire qu’il pouvait lui dire, magicien.Si les gens apprennent mon existence je ne pourrais rien faire je devrais me défendre..
-Tu ne m’avais pas dis que les Alilia ne pouvais pas s’en prendre au humains ?
-Je ne suis qu’a moitié Alilia et vu ce qu’ils m’ont déjà fait, son regard se fit menaçant, je ne les épargnerais pas…
-Tout doux Jacob ! lui dit le blond.Je ne dirais rien à personne je me ferais réduire en bouillit avant d’avoir eut le temps d’ouvrir la bouche, sourit-il.
-Merci..dit Jacob, il l’admira discrètement, les cheveux blond en bataille, plutôt bien battit et des yeux violet profond.C’est de famille d’avoir des yeux bizarre, sa taquinerie lui valut un coup sur la tête.
-Oh toi tu peux parler t’a vu t’es cheveux et t’es yeux son pas banal non plus !
-C’est vrai que des yeux rouge on en vois pas tout les jours mais ils sont magnifique je dois dire, le plus jeune rougis légèrement à la remarque.
-Ouloulou sa drague, elle s’amusa de la réaction des deux concerné qui était devenue légèrement rouge.
-Au faite je m’appelle Jay, il sourit au jeune homme.
-E-enchanté…dit le jeune hommes de nouveau les joues rouges.
-Je dois rentré, commença t-il.
-D’accord à plus tard, lui dit sa soeur en le poussant.
-Mais je pars avec toi jeune fille, finit-il.
-Pourquoi? se plaignit t-elle.
-J’ai déjà eut beaucoup de mal à trouver une excuse pour ton absence au petit déjeuner je ne pourrais pas te couvrir toute la journée de toute manière, il regarda Jacob amuser,vous vous voyez demain je me trompe ?
-Comment tu sais ? demanda t-elle sidérée.
-Tu es à l’heure au petit déjeuner et tu n’essaye plus de t’échapper, il sourit et lui pris la main, au revoir Jacob se fut un plaisir de faire ta rencontre.
-Mais je veux rester avec lui moi! elle essaye de se libérer se son emprise.
-Je dois y aller de toute manière je dois garder le dôme, il sourit à Jay toujours le rouge aux joues,à demain Anna et j’espère à bientôt Jay, il allait partir quand Anna l’enlaça il se tourna surpris mais lui rendit son étreinte.
-Alors comme sa sa craque pour mon frère? lui chuchota t-elle taquine.
-La ferme ! il la poussa gêné et se dirigea vers la forêt et leur fit quand même un dernier signe puis referma le dôme sous le regard émerveiller des deux autres.
-Toi tu as des choses à me raconter, ils se dirigèrent vers le château et elle lui raconta tout de sa rencontre jusqu’au moment où ils les avaient découvert son grand frère avait toujours eut une vision différente de la vie alors elle savait qu’il ne risquait rien.Le lendemain c’est accompagnée qu’elle retourna voir son ami et ils continuèrent leur manège pendant deux ans personne ne les avaient découverts et ils s’en réjouissaient, plus il se voyait plus les sentiments de Jacob envers le frère de Anna se voyait mais celui-ci faisait toujours comme si de rien jusqu’au jour où Anna malade n’avait put venir.Les première neiges était tomber et l’orée de la forêt était devenue blanche et plus aucune fleur ne pousser sur se tapis de neige.
-Jacob je suis là ! cria le prince maintenant âgé de dix huit ans.
-Et moi je suis derrière toi, dit son ami le prenant par surprise.
-Haaaa, il sursauta, tu m’as fait peur débile ! il voulut le frapper mais un faux mouvement les firent tout deux basculer roulant l’un sur l’autre  dans la neige jusqu’a que finalement Jay se retrouve dessus son ami.
-Laisse moi partir tu pèses lourd et il fait froid, Jacob se débattit mais ses poignet furent bloquer par une des mains du prince l’autre se dirigea sur son ventre et commença à le chatouiller, haha…a-arrete..haha…, il se tortiller sous lui.
-Supplie et j’arrêterais, il le regardait un aire de défi sur le visage.
-J-jamais…haha…il se débattit encore un peu n’arrivant toujours pas à se dégager il céda.C’est…haha..bon….je t’en supplie…haha…l’autre s’arrêta et il put respirer.
-J’ai gagner, il était toujours au dessus de lui, il lui lâcha les poignet mais ne bougea pour autant.
-Tu crois ? Jacob le renversa et il se plaça au dessus de lui s’asseyant sans faire exprès sur son bassin.
-Mmm, il ne put retenir un léger gémissement et essaya de se dégager, descend !
-Alors je te fais cette effet là ? il le regarda taquin.
-Pas vrai ! il bougea mais l’autre appuya un peu plus sur son entre jambes et il retomba en arrière.Arrête !
-Pourquoi ? il s’amuser beaucoup mais en même temps cette situation l’exciter quand même un peu.
-Pas maintenant….murmura t-il.
-Quoi ? l’autre était bouche-bée.
-T’es sourd en plus ? il passa ses bras derrière son cou et tira son visage tout prés du sien.Je ne veux pas le faire tout de suite ,en tout cas pas ici.
-M-Mais s-sa v-veux …dire que tu v-veux le f-faire ? il n’arrivait plus à articuler un mot il était submerger par la joie et la gêne.
-Si sa ne te dégoute pas je voudrais faire bien plus avec toi, il rapprocha son visage encore plus prés de son visage, je t’aime, il l’embrassa et l’autre se crispa puis l’effet de surprise passer il répondit avec ardeur au baiser, à bout de souffle il se séparèrent.
-Moi aussi ! Depuis le premier jour, il nicha sa tête dans son cou.
-J’avais vu tu n’es pas très discret, il rigola se qui lui valut un coup de poing dans le torse.
-Sale moche, il se serra un peu plus contre lui et embrassa son cou se qui fit frissonner l’autre.
-J’ai jamais était aussi heureux que Anna sois malade, il passa ses mains sur son dos et le serra encore plus.
-Tu…il hésita et leva la tête vers lui, veux bien m’embrasser encore ?
-Quelle question ? il posa ses lèvres farouchement sur celle de son amour et un baiser endiablé commença, il lécha sa lèvre inférieur et l’autre lui donna immédiatement l’accès à sa bouche, les deux langues se mêlaient encore et encore ,dans balai infernale , Jay les releva légèrement tout en continuant de l’embrasser , Jacob passa ses mains dans c’est cheveux couleur blé pour intensifié le baiser, les minutes passèrent et à contre coeurs il durent se séparer pour respirer. C’était suffisant ? demanda t-il a bout de souffle un sourire au lèvre.
-S’en ai loin , il se jeta de nouveau sur les lèvres de son aimer.
-Mmm, l’autre lui attrape la taille et le colla à lui, il se sépara de lui mais il n’eut pas le temps de reprendre son souffle que l’autre recommença à l’embrasser.
-Maintenant c’est bon, il le lâcha après plusieurs autres baiser enflammer.
-Gourmand ? il sourit en collant leur front.
-Apparement….il sourit lui aussi.
-Ben dis-dons, une voix les firent sursauter, grand-frère je ne te savais pas comme sa!
-Tyler ! il essaya d’articuler deux mots mais n’arriver à sortir qu’un flots de paroles incompréhensible.
-T’inquiète frangin je ne vais rien dire, il salua Jacob qu’il connaissais moins bien que sa soeur et son frère mais il l’avais déjà vu et s’essaya à leur côté, félicitation au faite !
-Oh chut ! son frère était rouge pivoine.
-Il doit partir c’est sa ? demanda le noiraud en baissant la tête.
-Et oui désoler mais le devoir l’appelle , il tapa amicalement l’épaule de son frère et releva.
-On se revoit demain, il déposa un dernier baiser chaste sur ses lèvres et partit avec son frère.
-JE T’AIME ! cria Jacob quand il fut assez loin se qui eut pour effet de faire se stopper et rougir Jay.
-Hé hé , rigola son petit frère, tu répond pas ?
-Grrr, il lui mit une main devant la bouche et se tourna vers son petit ami qui souriait, MOI AUSSI !
-HAHAHA, son frère explosa de rire,mais que c’est beau l’amour ! il partit en courant et en riant avant que son frère ne le tut.
-Toi ! il lui courut après sous le regard amuser de son amant qui lui repartit en referment le dôme.
Le lendemain Anna arriva devant le dôme en avance et attendait de pied ferme son ami.
-Princesse ? demanda Jacob arrivant en se frottant les yeux toujours fatiguer.
-Pourquoi tu m’as rien dis ?! demanda t-elle très énervée.
-Te dire quoi ? il ne savait pas de quoi parler son amie.
-À bon tu n’as rien à m’annoncer ? elle était de plus en plus héritée ce qui inquiéter le jeune homme car une fois énerver elle faisait très peur.
-Ben euh la de but en blanc je vois pas…
-Donc tu ne comptais même pas me dire à moi ! T’a plus grande amie ! Que tu sortais avec mon frère ?! il percuta enfin ce qu’elle voulait dire et devint rouge concurrencent sans mal une tomate.
-Aaa..Je…il ne put en dire plus qu’Anna lui sauta dessus folle de joie.
-Enfin ! Sa fait deux ans que j’attend que vous vous mettiez ensemble ! elle le lâcha et  se mit à sauter partout.
-Ne serait-ce pas plutôt à moi de dire sa ? il la regarda amuser, elle se tourna vers lui ,se rapprocha lui prit les deux mains, ils se regardèrent dans les yeux et…

-STOP ! cria une voie féminine à l’autre bout de l’assembler.
-Oh non pas toi ! soupirèrent les trois amis.
-Tu as enfin compris que tu ne pouvais pas avoir tout ce que tu voulez et que chacun à le droit d’aimer qui il veut ? demanda la narratrice imperturbable.
-J’ai effectivement compris quelque chose…elle regarda Alexy puis se tourna vers Rubie, c’est que pour l’avoir je devrais me débarrasser de toi ! elle se jeta sur la jeune fille qui faillit s’éclater la tête sur le sol les deux garçons saisirent la jeune fille et la tirèrent en arrière et se penchèrent ensuite sur leur amie.
-ÇA VA ? ils regardèrent partout puis un bruit fracassant se fit entendre ,tous tournèrent pour chercher la source du bruit et ils virent la narratrice debout sa chaise renverser , la tête baisser et les poings serrer.
-Ceri…elle ne put finir sa phrase que la jeune femme attrapa le col de la blonde qui avait faillit blesser Rubie.
-Toi, elle la regarda avec colère, tu penses pouvoir tout faire et tout avoir mais je vais te remettre les pendules à l’heure ma cocote! Tu ne vos rien, tu te crois au dessus de tout le monde parce que à ce que j’ai entendu dire ton père serait riche mais dans la vie il n’y a pas que la richesse et le pouvoir! Tu ne peux pas acheter l’amour et l’amitié et c’est ce qu’il y a de plus précieux en se bas monde mais toi tu n’en auras jamais car tu es prétentieuse, vaniteuse, arrogante, méchante  et con à plus savoir quoi en faire maintenant si je te revois où si tu t’en prend de nouveau à un de c’est trois là tu vas le payer cher ! elle la lâcha et retourna à sa place les poings toujours serrer personne n’osaient parler, cette jeune femme était décidément pleine de surprise.
-Je peux t’épouser ? souffla Alexy admiratif.
-Viens on devient polygame, proposa son frère.
-Tu vas me le payer narratrice….murmura furieuse le fille avant de partir.
-Je t’adore, dit Rubie en se plaçant sur ses genoux et en la serrant fort.
-Moi aussi je t’adore, elle la serra à son tour, je me suis emporter mais je ne la supporte pas.
-Tu n’es pas la seule pas vrai ? tout le monde hocha la tête.
-Mais tu n’as pas peur que son père te fasse quelque chose il est très puissant et important dans se monde tu sais ? lui dit inquiète la petit fille.
-Ne t’en fais pas il ne peut rien contre moi, elle lui fit un clin d’oeil.
-Dis ? elle se pencha à son oreille.Tu pense que ton chéri interviendra si elle veut te faire quelque chose ?
-Oui j’en suis sur, elle sourit et lui caressa le dessus de la tête.
-Qu’est ce que vous vous dîtes toutes les deux ?
-Rien c’est un secret, les jumeaux la regardèrent peut convaincu et vexer quelle est des secrets pour eux.
-Très bien ! dire t’ils sèchement.
-Mais c’est pas ma faute on m’interdit d’en parler, elle leva les mains comme pour prouver son innocence.
-Mmm, ils se regardèrent puis hochèrent la tête comme si un échange télépathique avais eut lieu entre eux.C’est pas grave mais tu devras nous le dire plus tard , d’accord ?
-Ben…elle regarda la narratrice qui hocha la tête.D’accord.
-Maintenant au lit, dit la narratrice.
-Noooon! fut sa seule réponse.
-Continue, s’il te plait!!! demanda Rubie d’un air suppliant.
-Ben je ne sais pas si tout le monde veu….elle fut couper par un: « ON VEUT » générale.Très bien alors je vais continuer mais pas t’interruption, elle reposa la fille par terre et repris son récit.

-Ne serait-ce pas plutôt à moi de dire sa ? il la regarda amuser, elle se tourna vers lui ,se rapprocha, lui prit les deux mains, ils se regardèrent dans les yeux et ce mirent à crier et sauter partout .J’ARRIVE PAS À Y CROIRE ! ils sautaient et dansaient partout en tournoyant.
-MOI NON PLUS JE SUIS TROP HEUREUSE POUR TOI !
-DEPUIS LE TEMPS ! J’AURAIS JAMAIS CRUT ! ils criaient comme des enfants et rigoler.
-Qu’est-ce qui vous rend si joyeux? demanda Jay en arrivant.
-HAAA! les deux reculèrent craignant d’avoir était entendue ce qui était plus que probable.
-Alors ? il attendait et les regarder comme si il était impatient mais il était en vrai amuser par leur réaction enfantine.
-On parler de…de…Jacob était affreusement gêner.
-Du fait que vous êtes ensemble, dit Anna calmement en souriant sournoisement.
-D’ailleurs en parlant de sa il est où mon bisous ? demanda t-il en ouvrant les bras.
-Je vois que tu le prends très bien, elle se fit royalement ignorer par les deux garçons se qui l’amusa plus qu’autre chose.
-Il est là, il fut tenter de répondre quelque chose d’autre mais la moue adorable qu’avais son amant sur le visage le fit changer d’avis il s’approcha , l’enlaça et l’embrassa,un click se fit entendre et les deux tournèrent la tête vers la brune.
-Qu’est ce que c’est cette chose ? interrogea Jay curieux de la machine que tenez sa soeur.
-C’est Jacob qui me la offert sa s’appelle un appareil photo, elle lui tendit la photo de eux deux entrain de s’embrasser.
-Et pourquoi tu as pris sa en photo ? questionna Jacob embarrassé.
-Mais mon cher Jacob c’est une pièce importante de ta vie il fallait l’immortaliser , elle sourit et repris la photo avant que son meilleur ami ne veuille la détruire.
-Rend-la moi ! il lui courut après sous les éclats de rire de son petit copain.Oh toi chut ! il ramassa de la neige et lui lança au visage.Toucher ! il sourit sournoisement fier de lui.
-Oh toi tu vas voir ! le prince se pencha pour en ramasser aussi mais lorsqu’il se releva il se prit de boules de neiges en pleines face.
-Alliance! les deux amis se tapèrent dans la main en rigolant.
-Je vais vous faire payer ! il leur jeta à une vitesse impressionnante plusieurs boule de neige mais s’en prendre à un magicien n’est pas une bonne chose il créa une barrière qui lui renvoyèrent toutes les boules , il tomba en arrière et s’étala.Je vous aimes pas !
-Mais si tu nous aimes, Anna s’approcha discrètement souleva sa tunique et y glissa de la neige.
-AAAAA! il poussa un cris pas très virile et se releva d’un coup en enlevant la neige.
-Hahahah! Bien jouer partenaire ! les deux jeunes étaient trop occuper à rigoler qu’ils ne virent pas le blond approchait, ils leur mis de la neige dans leur tunique respective et s’esclaffa en les voient se débattre contre le froid.AA! C’est froid !
-J’avais pas remarquer! une fois le neige enlever elle lui lança de nouveau des boules de neiges et il répliqua ainsi que Jacob.
-Temps mort ! Jay demanda à bout de force en s’effondrent.
-Je suis d’accord ! Jacob je rejoignit et s’assit à côté de lui.
-J’ai gagné, fanfaronna Anna.
-Ce n’est qu’une pause, lui rappela son frère.
-Non j’ai gagné car après nous devons partir, lui rappela t-elle.
-Quoi ? Mais normalement on devait avoir plus de temps!
-Oui mais père à quelque chose à nous dire, elle alla s’assoir près d’eux.
-J’ai plus envie de partir, il saisit la main de son chéri, je n’en plus envie depuis que je suis venu la première fois.
-Chuuuuuut! il lui mit la main devant sa bouche pour le faire taire tellement il était gêné mais on pouvait voir que sa main avait resserrer sa prise sur l’autre.
-Moooooo! C’est mignon tout sa ! elle sortie son appareil photo et en pris une.Bingo! Elle est magnifique, elle leur fit un clin, bon je vous laisse je pars devant, bisous les amoureux ! elle parti avant que l’un deux ne puisse faire un commentaire.
-Mffgmfgfm!
-Quoi ? il enleva sa main en rigolant.
-Je disais, il le fit basculer et se mit au dessus de lui, que j’avais très envie de t’embrasser, il lui fit un sourire charmeur et s’approcha mais l’autre tourna la tête et il embrassa sa joue.Mais ! Pourquoi ?
-Parce que , il passa ses mains derrière son cou , j’ai envie de t’embêter, il sourit malicieusement mais regretta bien vite lorsque l’autre commença à le chatouiller.
-Je cris vengeance ! il le chatouilla impitoyablement jusqu’a qu’il demande grâce.
-Pitier! Hahaha! il s’arrêta enfin mais il ne put reprendre sa respiration qu’il sentit une paire de lèvre sur les siennes.
-Bien mieux, il l’admira et ne put s’empêcher de le trouver magnifique.
-A-arrête de me fixer comme sa, il rougit et se cacha le visage.
-Mais tu es magnifique, il allait de nouveau l’embrasser quand il entendit l’horloge sonner huit heure, pfff, il souffla.
-Vas y , il se releva le poussant légèrement, on se revois demain de toute manière.
-Je préférer rester ici, il se releva et le tira contre lui, avec toi.
-Moi aussi , il posa doucement ses lèvres contre les siennes puis se dégagea de l’étreinte se dirigent vers le dôme.
-À demain ! il lui fit signe et commença à partir mais dès qu’il fut tourné quelqu’un l’enlaça.
-Cinq minutes…murmura une voie derrière lui.
-Bien sur , il se tourna et l’enlaça aussi passant ses mains sur ses hanches, tu as grandit ! Tu fais presque  ma taille  !
-T’étais pas obliger de parler tu sais ? le taquina t-il.
-Tu as raison j’aurais du faire sa, il l’embrassa amoureusement faisant passer sa langue dans la bouche de l’autre.Pourquoi est-ce que j’ai mis si longtemps à te dire je t’aime ?
-Je n’en sais rien je ne suis pas dans ta tête, il le serra un peu plus jusqu’a ce que celui-ci se décolle, promets moi de revenir demain!
-Je te le jure, il l’embrassa une dernière fois et parti.
*Au château*
-Fils, une voie forte résonna dans le couloir du château.
-Oui père ?
-J’ai à te parler, le roi se dirigea vers la terrasse et Jay le suivis se demandant ce qu’il avait bien put faire.
-De quoi vouliez vous parler père ?
-Tu es maintenant en âge de prendre épouse et j’ai décider que tu devrais donc te choisir une épouse dans nos amis proche, il dit sa sans exprimer la moindre émotion.
-Quoi ?! Mais père….son père leva la main pour lui faire signe de se taire, il baissa la tête le salua et parti vers ses quartiers.
-Frèro ? il passa devant son frère sans lui accorder un regard.Qu’est ce qui lui arrive ? Tyler se dirigea vers la chambre de sa soeur et entra discrètement.
-Ty ? elle était assise à sa coiffeuse et essayais tant bien que mal de se démêler les cheveux.
-Je viens de voir passer Jay il avait l’aire énerver, il lui prit la brosse et l’aida à arranger ses cheveux.
-Père voulais lui parler, il a dut lui dire quelque chose, elle se tourna vers lui et sourit, et si on re-faisait comme avant ?
-Tu ne penses pas que on à passer l’âge de jouer au espions ? soupira t-il.
-Non ! elle se leva d’un coup et alla se changer enfilant une robe plus courte et sans manche ainsi qu’une paire de chaussure plate.Vous les garçons ne connaitrais jamais la souffrance des chaussures à talon !
-C’est l’avantage d’être un homme, il bomba le torse mais elle lui frappa celui-ci.
-Petit prétentieux !
-Je suis plus grand que toi je te ferais dire !
-Et alors en âge mentale on peut pas dire que t’es beaucoup évoluer, elle sourit sournoisement.
-Mais moi je ne suis pas un nain , il lui rendit son sourire.
-Répète un peu pour voir ! il se chamaillèrent jusqu’à ce que la porte s’ouvre à la volet laissant voir leur frère une veine palpitant sur son front signe qu’ils allaient passer un sale quart d’heure.
-Vous avez pas finis de hurler comme sa ?!
-Toi on t’a pas sonner ! rétorqua son cadet.
-Nan mais je rêves ! C’est pas moi qui dérange tout le château à ce que je sache !
-Calmez-vous tout les deux ! intervint la plus jeune.
-Oh toi la ferme ! répondirent t’ils d’une même voie.
-Pardon ?!
-T’a très bien entendu !
-J’essaye de calmer le truc ! Mais je n’en vois pas l’utilité avec deux débile pareil !
-C’est toi qui parle ? demanda sarcastiquement Jay.
-Oh toi la ferme t’es aussi con que nous ! répliqua son frère.
-Le prochain qui l’ouvre il s’en prend une c’est claire ?! hurla une voix derrière eux, ils se figèrent à son entente.
« On est morts »pensèrent t-ils au même moment.
-C’est eux qui ont commencer ! dirent t-ils en même temps.
-Je ne veux pas savoir qui à commencer ! trancha la personne.
-Pardon mère….ils baissèrent la tête.
-Vous êtes irrécupérable, elle s’assis sur le lit de sa fille qui l’y rejoint en mettant sa tête sur ses genoux comme lorsqu’elle était petite.Venez là les garçons, elle tapota les places à côté d’elle, j’aimerais que nous parlions comme avant.
-Cela faisais longtemps que nous avions pas fais sa , sourit le futur roi.
-Il est vrai que vous avez été très occuper maman, dit tristement la princesse.
-J’aurais préféré que vous m’appeliez comme sa tout le temps, soupira t-elle.
-Mais père nous à dit, Tyler se leva et pris une voie grave pour imiter son paternel, « On ne peut appeler maman un reine, on l’appelle mère et on la vouvoie un point c’est tout ! », tous rigolèrent même la reine laissa échapper un léger rire.
-Tu l’imites à merveilles, le complimenta sa soeur.
-Merci merci c’est un talent, il fit une révérence plus qu’exagérer.
-Maman ? l’interpella Jay.
-Oui mon ange ?
-Père ma annoncer que je devais me marier avec une jeune femme de la haute société mais cela met impossible, lâcha t-il.
-Tu es déjà amoureux d’une jeune fille et elle ne fait pas partie de notre société n’est-ce pas ?
-Pas exactement…il se tritura les doigts mal à l’aise.
-Vas-y , l’encouragea sa petite soeur.
-Comment réagiriez-vous si cette personne était…un homme ?
-Oh ! elle prit le temps assimiler ce que son fils venait de lui annoncer et repris la paroles.Je ne suis pas aussi coincé d’esprit que ton père, dit-elle finalement au soulagement des trois autres.
-C’est vrai sa ne vous dégouterez pas ?
-Bien sur que non tu es mon fils jamais tu ne me dégouteras, elle lui caressa la joue puis pris un air grave et continua, mais tu ne peux malheureusement pas l’épouser.
-Pourquoi cela ? Je pourrais….sa mère le coupa en mettant sa main devant sa bouche.
-Notre société n’acceptera jamais quelque chose pareils, elle se releva, et tu es l’héritier au trône tu ne peux abandonner ton royaume même si moi je l’accepte se ne sera pas le cas de toute la monde, elle se dirigea vers la porte, je suis navrée mon coeur, et elle partie.
-Fais chier ! il frappa contre le mur le plus proche.
-Apporte moi des bandage ! demanda Anna en voyant l’état de la main de son frère, Tyler se précipita dehors et elle s’approcha de son frère qui la repoussa.Je dois soigner ta main ne fais pas l’enfant ! elle le tira jusqu’au lit et le fit s’assoir.
-Jamais je ne pourrais épouser quelqu’un d’autre que lui, les larmes coulèrent sur ses joues.
-J’espère bien ! dit-elle en faisant signe à Tyler de rentrer.Mais si tu ne peux pas l’épouser ici tu n’as cas partir, dit-elle comme s’il s’agissais d’une évidence.
-Tu es folle ! Je ne peux abandonner le royaume je suis l’héritier au trône ! dit il d’un ton solennel.
-C’est fou comme sa sonne faux , fit remarquer son frère.
-Sa fait si faux que sa ? demanda t-il dépiter.
-Tu peux pas savoir, sourit sa soeur elle prit les bandages et commença à panser ses plaies,je suis très sérieuse tu sais ?
-Je me doute ,toi qui est constamment sérieuse sa m’aurais étonner que tu ne le sois pas, son sarcasme lui fallut une tarte derrière de la pars de son frère.
-Écoute nous sérieusement pour une fois , le sermonna t-il.
-Tu l’aimes plus que tout et lui aussi, tu ne peux pas lui briser le coeur, il leva les yeux au ciel et elle resserra le bandage sur sa blessure ce qui le fit grimacer.Arrête de faire ton enfant !
-Je ne fais pas mon enfant ! il dégagea sa main et regarda la bandage.Je trouve juste sa absurde que vous puissiez penser un seul instant que je puisse lui briser le coeur.
-Tu dois le rejoindre la forêt sera un endroit sur pour vous deux, renchérit sa soeur en se calant contre son torse.
-Mais qui prendra ma place sur le trône ? Lui ? il pointa son frère du doigt. ON cour droit à la catastrophe, rigola t’il.
-Ouais t’a pas tord, renchérit Anna.
-Nan mais oh !les trois éclatèrent de rire.
-Je lui parlerais demain et je partirais cette semaine, assura t-il.
-On viendra te voir, lui dit sa soeur en le serrant dans ses bras.
-Oh non moi qui éloigne pour ne plus vous voir , il se reçut un coup dans le torse comme si un enfant l’avez frapper.Je rigole je serai toujours là pour vous, il la serra a son tour et Tyler rejoint le câlin générale.Vous allez me manquez…
-Toi aussi! pleura la plus jeune.
-A-arrête je vais pleurer aussi ! lui dit Tyler. Trop tard…il fondit en larmes en serrant son frère.
-Venez là, il les serra encore plus en leur disant qu’il les aimait.
-T’a pas intérêt à louper un seul rendez-vous ! le menaça t’elle.
-Sinon t’es morts ! termina son frère.
-Je vous manquerez avouez le, les taquina t-il.
-Je vois pas pourquoi tu dis sa, rétorqua son frère en haussant les épaules et ils repartirent dans un fou rire.
*Le lendemain matin devant la forêt*
-Bonjour, dit Jacob en arrivant s’étonnant de ne pas voir son amie.Anna est malades ?
-Non ne t’en fais pas elle va bien…
-Quelque chose ne vas pas ? il s’approcha et lui pris les deux mains.
-Mon père veut que je maris avec une jeune fille de la haute société d’ici peut..avoua t-il.
-Q-quoi…? les larmes montèrent au yeux du magicien.NON! Je ne l’accepterais pas !
-Mais j’ai décider de ne pas lui obéir, lui dit il pour le rassurer tout essuyant d’un geste tendre les larmes qui coulait le long de ses joues.
-À bon ? il repris espoir.
-Je vais partir et venir vivre avec toi dans la forêt et ainsi renoncer à mes droits au trône, il voulut l’embrasser mais l’autre se dégagea de son étreinte.Qu’est ce qui ne vas pas ? demanda t-il s’en comprendre son attitude.
-Tu ne peux pas faire sa, il se mit dos à lui et serra les poings, je ne vos pas un royaume et puis jamais je ne pourrais te donner d’enfant, les larmes re commencèrent à couler. Tu m’oubliera bien vite si tu te maris avec une femme qui pourras te donner des enfants et…il fut couper par des lèvres sur les siennes, il essaya de le repousser mais c’était peine perdu alors il se laissa aller.
-Jamais tu m’entends ? lui dit il une fois le baiser finit. Jamais je ne pourrais t’oublier, ni te remplacer , ni même vivre sans toi! Même si tu ne peux pas me donner d’enfant qu’importe ! Je devrais renoncer au trône et au château très bien ! Aucun royaume ne vos ne serait-ce que la douceur de t’es yeux ou la chaleur de ton corps…il le serra contre lui.Je renoncerai à la vie pour t’avoir à mes côté…Je t’aime putain ! Tu ne peux pas t’imaginer à quel point !
-Je…je…il le serra et il pleura contre son épaules n’arrivant pas à articuler deux mots tellement il était heureux,je t’aime aussi…
-Je peux donc venir vivre avec toi ?
-Bien sur quelle question  ? il releva la tête vers lui et sourit de toutes ses dents.
-Je suis si heureux, il couvrit son visage de baiser puis descendit vers son cou, ce qui fit légèrement frémir l’autre.
-Et si..on cé-célebré…sa ? il s’accrochait a son haut.
-J’en dis que c’est un excellente idée…son amant le tira vers la forêt et ouvrit le dôme.
-Viens visiter ton futur chez toi, il lui prit la main et rentra à l’intérieur.
-Je vais le visiter à ma manière, il sourit sournoisement et une fois chez son chéri il le renversa sur le lit et l’embrassa avidement.
-Montre moi ta manière alors…ce matin deux corps s’unirent encore et encore sous les rayons du jour, ils s’aimaient et cette amour fut prouver durant ce doux moment.Personne n’aurais pus penser qu’un amour si pure fut possible…En début d’après-midi il dut partir après maints et mains baisers.
-Demain je ne repartirais plus, lui murmura t-il.
-J’ espère bien..
-À demain mon amour, il déposa une dernière fois ses lèvres sur les siennes puis retourna au palais.
*Au palais*
-Vous l’avez fait ?! hurla Anna.
-Chuut! il essaya de la faire taire mais elle était hors d’elle.
-Non mais ça va pas ?! Comment tu as pus toucher comme sa à mon meilleurs ami ?! elle était folle de rage.
-Ça va je l’ai pas violer ! dit-il pour se défendre.
-C’EST EXACTEMENT LA MÊME CHOSE ! elle inspira un bon coup et essaya de se calmer.Bon tu comptes vraiment partir comme un voleur ?
-Tu me vois débarquer devant père et lui dire:  « Bonjour père comment allez-vous ? Au faite je vais quitter le château pour me marier avec un homme ! »il me tuerait !
-Tu devrais quand même lui dire, elle lui prit la main, lui prouver que tu es plus fort que lui et que ses ambitions.
-Puisque de toute manière je n’aurais pas gains de cause j’irai le voir tout à l’heure, il soupira mais sa soeur elle sauta de joie .
-J’ai gagnée encore ! elle fanfaronna jusqu’a ce que se sois l’heure pour lui de l’annoncer à son père.Bonne chance !
-Je vais en avoir besoin , il parti et c’est la tête haute qu’il entra dans la salle d’une trône où son père l’attendait.
-Tu voulais me voir mon fils ?
-J’ai décider quelque chose d’important? commença t-il.
-J’espère que sa a un rapport avec ce dont nous avions parlé la dernière fois, maugréa t-il
-Oui j’ai décidé de me marier, dit il sur de lui.
-Fort bien , dit le roi en souriant, laquelle de ses jeunes filles à pris ton coeurs ?
-En vérité ce n’est pas une jeune filles, il pris une grande inspiration, c’est un jeune homme, plein de joie de vivre qui par sa seule présence sais me rassurer.Il est magnifique, doux, attentionné et je l’aime plus que n’importe qui en se monde! Je renonce à monter sur le trône je vais partir avec lui, vous pouvez me déshériter ou même tenter de me retenir mais rien n’y fera, il fit une révérence , adieu père! il se dirigea vers la grande porte mais son père n’était pas de cette avis.
-Reviens ici !
-Je n’ai plus aucun ordre à recevoir de vous père, rétorqua t-il.
-Comment ose tu m’appelais comme sa après ce que tu viens de m’annoncer ?!
-Pardon j’aurais du vous appelez sir , il fit une révérence des plus exagérer.
-Je vais te faire guérir moi !
-Ce n’est pas une maladie ! Ça s’appelle l’amour et je vais le rejoindre sur le champs !
-Tu penses vraiment que je vais te laisser partir ?!
-Sir ? fit une voie bien connue des deux.
-Mon cher ami ,dit le roi tout en lançant un regard mauvais à son fils.
-Sir il ne sers à rien de punir votre enfant j’ai déjà vu ça avant, le prêtre avança vers lui mais il recula.
-Garde bloquer la porte ! aboya le roi.
-P’tain ! Si je m’en sors Anna tu vas passer un sale quart d’heure ! pensa t-il.
-Sir j’ai bien peur que se ne sois pas la faute de votre fils, il prit un aire faussement désoler, il est posséder par le démon, annonça t-il.
-Vous êtes sur de ce que vous annoncez ? demanda le roi sceptique.
-Non mais vous allez pas bien ?! hurla Jay hors de lui.Je suis pas malade , je suis pas posséder , je suis amoureux bande d’abruti !
-Voyez-vous même le démon le fait divaguez, il sortit sa croix et la mis devant lui , confiez le moi et je me chargerais de tuer le démon.
-Faites ce que vous avez à faire, dit il indifférent au sors de son fils, garde emmené le dans la salle que le prêtre jugera adapter.
-Bien sir, dire les garde en saisissant le prince qui se débattais.
-Laissais moi ! il donna un coup de coude à l’un et un coup de boule à l’autre et courut vers la grande porte.
-GARDES ! hurla le roi.
-Merde! il était désormais cerné de garde il sorti son épée et les combattu pendant une bonne vingtaine de minutes jusqu’a ce que la salle du trône s’ouvrit à la voler laissant apparaitre Anna inquiète.
-Père que faites-vous ?!
-Ton frère est posséder par le mal, répondit le prêtre.
-Non arrêter! Ce n’est pas vrai il est juste amoureux !
-Laisse il comprennent ri…un des gardes avait profiter de son inattention pour le frapper par derrière et l’assommer.
-Ma fille sors d’ici tout de suite si tu ne veux pas que je te punissent !
-Non vous ne pouvez pas lui faire sa ! elle essaya de se dirigeais vers son frère mais les gardes l’en empêchèrent et l’un d’entre eux la poussa jusque dehors.NON ! Jay ! elle pleurais mais ne pouvez rien y faire.
-Princesse, fit le garde qui l’avait conduit dehors, vous devez trouver un moyen de le protéger ce que font ces monstres sont pires que tout ce que vous pourriez imaginer mon père a subit le même sors…il posa une main sur son épaule.Aidez le!elle hocha la tête et courut jusqu’a sa chambre pour réfléchir.
-Tyler ! elle se rua dans la chambre de son frère.
-Qu’est ce qui se passe ?
-Jay…prêtre…père…torture ! elle tenter de reprendre son souffle tellement elle avait courut vite.
-Calme toi je comprend rien ! il lui releva la tête et vit les larmes qui perlait ses yeux.
-Vite…Jacob…il la tira alors jusqu’a l’écurie et ne prit même pas la peine de seller son cheval.
-Monte ! il lui pris la main et la hissa derrière lui et parti à toute allure vers la forêt.
-Prince Tyler ! Princesse Anna ! Où allez-vous ? demanda le garde qui gardait le pont levis.
-Nous allons faire une promenade, répondit calmement Tyler. Cela pose un problème ?
-Non non aucun allez-y, il les laissa passer et ils se dirigèrent vers la forêt.
-On y est presque, dit il ralentissant, qu’est ce qui ta mis dans cet état ?
-Je te le dirais tout  l’heure, elle sauta du cheval et se précipita à l’endroit où elle retrouvait habituellement son meilleur ami.JACOB ! elle attendit mais rien ne se passa.JACOB ! elle recommença mais il n’arriva pas.
-Ça ne sers à rien il ne t’entend pas, dit son frère au bout de dis minutes.
-Il va m’entendre tu vas voir, elle marcha d’un pas sur vers le dôme.
-Ne fais pas sa ! il essaya de l’arrêter mais elle le repoussa.
-C’est ma faute se qui arrive alors c’est à moi de réparer les dégâts, elle fit un pas de plus vers le dôme mais Jacob apparut.
-NON MAIS T’ES PAS BIEN ?! dit il en faisant disparaitre le dôme.
-Et toi t’es sourd ?!
-Je n’ai pas le droit de venir à cette heure-ci on pourrais me voir tu le sais très bien ! il fit un pas vers elle et lui pris la main.Tu aurais pus disparaitre, il soigna la main bruler mais  peine eut-il finit qu’elle fondit en larme.Qu’est-ce qui se passe ? il regarda Tyler avec un regard interrogateur.
-Je n’en sais pas plus que toi , tout que je sais c’est que c’est qu’elle devait absolument te voir, il caressa doucement l’épaule de sa soeur qui était coller contre le torse de son ami.
-Calme toi et dis nous tout, Jacob essaya de a calmer mais rien ni fit.
-Tu n’as pas un sors pour savoir ce qu’elle a ?questionna le brun.
-Je pourrais fouillez dans sa mémoire , il lui releva la tête, je peux ? elle hocha la tête et il mit ses mains sur ses tempes.
-Alors? demanda le prince quand il revint de sa transe.
-Je…suis désoler…articula Anna.
-Mais qu’est-ce qui se passe à la fin ?
-Regarde, le magicien lui envoya tout les souvenirs de la brune. Anna ?
-…elle releva la tête.
-Ce n’est pas ta faute…il lui caressa la visage. Mais je te demanderais à toi et Tyler de ne pas intervenir dans se qui va suivre, il se dégagea de Anna.
-Attend qu’est ce que tu vas faire ? demanda Tyler en revenant permis eux.
-Je vais faire ce que j’aurais du faire il y longtemps, des éclaire se mirent à crépiter autour de lui, détruire ce prêtre et ses partisans de malheur, il se commença à se téléreporter mais Anna se jeta dans ses bras et il parti avec elle.
-Ils font chier ! Tyler siffla son cheval et se dirigea vers le château à toute vitesse.
*Au château*
-Anna ?! Je t’avais dis de ne pas intervenir !
-Et moi je te dis que je te laisserais pas te battre tout seul ! elle baissa la tête. C’est ma faute…
-Arrête de di..il fut couper par un doigt devant sa bouche.
-Peut importe ce que tu diras je le sais, elle serra ses poings jusqu’a ce que ses phalanges deviennes blanches, si je n’avais pas insister il serai là avec moi et on préparais son départ…
-Anna….
-On perds du temps, elle se regarda où il se trouvait et remarquer qu’ils étaient dans sa chambre.
-Je pensais que sa devait le meilleur endroit pour arriver…il bougea sa main et la tenue de la princesse se transforma, sa robe disparut et elle se retrouva avec un pantalon, un t-shirt ,une paire basket et ses long cheveux brun attacher.
-Merci, elle ouvrit la porte et vit qu’il n’y avait personne, viens on y va…
-Bien, il la suivis, ne sachant pas où il se trouvait il ne pouvais se téléreporter à lui.
-Anna ? Que fais-tu habillé comme sa ?
-Mère ? elle se tourna er vit sa mère une expression de surprise sur le visage.
-Qui est ce jeune homme ?
-Un ami, oui devons y aller au revoir ! elle tenta de partir mais la voie sa mère la fit a stopper.
-Tu ne pourras trouver ton frère…
-Qu’est-ce qui te fait dire sa ? demanda t-elle d’une voie mal assurée.
-Je te connais…venez boire un thé, elle la montra la porte de sa chambre.
-Navré madame mais je ne peux pas le laisser, dit Jacob en s’inclinant.
-Ils ne lui feront rien pour le moment, assura t-elle.Et vous avez besoin de moi pour l’aider, elle ouvrit la porte de sa chambre et renvoya ses servantes.
-On ne peut pas perdre une seconde, la prévint le noiraud.
-Le château doit être aussi grand que ta forêt on le trouvera plus facilement avec l’aide de ma mère, elle le tira et il regarda une dernière fois le couloir.
-Bien cinq minutes, il rentrèrent dans la chambre.
-Venez vous assoir , elle tapota la place à côté d’elle.
-Oui, ils s’assirent et elle leur servit le thé.
-Comment savez vous qu’il ne lui feront rien ? questionna le magicien.
-Le prêtre est avec mon mari pour régler quelque détail, la reine but une gorger.
-Mon mari ? Elle ne l’appelle jamais comme sa, pensa Anna.
-Et en plus mon fils est évanoui ils attendront qu’il sois réveiller, continua t-elle.
-Mon fils ? Mais qu’est-ce qui lui arrive?
-Où pouvons nous le trouver ? questionna Jacob en buvant la tasse d’un traite tellement sa gorge était sèche.
-Il est dans une pièce que personne n’utilise dans le château.
-Mais laquelle est-ce maman ? demanda Anna surtout pour vérifier quelque chose.
-Ne m’appelle pas maman , dit la reine, c’est mère tu devrais le savoir.
-Quoi ?! elle vit alors une marque derrière la nuque de sa mère.Vous n’êtes pas ma mère ! elle se leva d’un coup et Jacob en fit de même.
-Vous êtes plus maligne que se que je pensais princesse, la personne se re transforma une jeune fille au cheveux noir ébène et yeux jaune or, mais le plus étrange était qu’elle posséder une paire d’oreille de chat ainsi qu’une queue.
-Qui êtes-vous ? demanda Jacob.
-Vous ne savez même pas qui je suis ? Je suis blesser…elle essuya une larme imaginaire.
-Attend si tu n’es pas ma mère ça veut dire que tu nous as menti !
-Non je n’ai dis que la strict vérité, elle s’approcha de Jacob, j’avais pour mission de neutraliser t’es pouvoirs mon chou.
-Pourquoi? Et comment aurais-tu pu faire sa ?
-Je l’ai déjà fait , elle sourit sournoisement, mon thé t’a plus ?
-Quoi ?! il essaya d’utiliser ses pouvoirs mais rien ni fit.
-Sale ordure!
-Merci du compliment princesse, elle lui fit un clin d’oeil, si j’ai fait sa c’est parce que on ma dit que le prince était ami avec un magicien donc pour éviter que tu ne contredise nos plans j’ai du neutraliser t’es pouvoirs, elle se dirigea vers la fenêtre se retourna et ajouta, rassure toi ce n’est que temporaire, puis sauta en se transformant en chat.
-Merde ! Il faut que on le retrouve !
-Et comment veux-tu que on y arrive je n’es plus aucun pouvoir !
-Se soir ! elle s’effondra sur le lit de sa mère.Le prêtre devra faire son rapport à mon père on ira le délivré, assura t-elle.
-Ils auront le temps de lui faire subir les pires tortures que la terre est porter….
-Pas forcément s’il reste évanoui suffisamment longtemps ils ne pourront pas faire grand chose et ses déjà mieux que si on le laissais pour toujours, elle soupira et le tira dans la propre chambre.
-Je refuse de le laisser…
-On ne l’abandonnera pas, elle fouilla dans son tiroir.
-Tu cherche quoi ?
-Une carte..A ! La voila ! elle la déplia sur le sol.Regarde , elle pointa une pièce.
-C’est une ancienne armurerie, dit il en haussant les épaules.
-Elle n’est plus utiliser depuis des années…
-Elle ferait donc un endroit parfait pour ce qu’il veulent faire, conclut Jacob.
-Exactement ! Elle est isoler des autre pièce du château et c’est la seule ile me semble, elle réfléchis un instant, nan c’est bien la seule.
-Franchement ! hurla Tyler en arrivant, s’appuyant contre l’embrasure de la porte pour reprendre son souffle. Vous auriez put partir avec moi ! leur reprocha t-il.
-Désoler mais on penser aller le sauver tout de suite mais on à eut…comment dire ?
-Un contre-temps ? proposa Jacob.
-Qu’est ce qui c’est passer ?
-J’ai plus de pouvoir…
-QUOI ?!
-Arrête de gueuler on est juste à côté, lui dit sa soeur, on n’a décider d’agir se soir, dit elle d’un ton ferme.

*Retour au présent*

-Et après ? demanda impatiente Cerise.
-Chut ! Anna tendit l’oreille et se précipita dans la chambre d’a côté.
-Anna ? Cerise la suivis légèrement inquiète.
-On y va, dit Ike les deux autres hochèrent  et ils les suivirent.
-N’approchez pas ! dit Jacob en mettant une main devant lui des éclaire rouge le parcourant entièrement.
-Cerise ! Rose se précipita vers elle.
-Mais que lui arrive t-il ? s’inquiéta Alexender.
-C’est ce qui se passe quand il utilise une trop grande dose de magie , dit Tyler en se dirigent vers lui.
-Ty…arrête…souffla avec peine le noiraud.
-Mais il allais très bien toute à l’heure!
-Il faut un peu de temps…Anna n’était pas très bien alors Cerise l’emmena dans la chambre et prit Kyle et Rose avec elle.
-Jacob regarda moi , exigea le brun.
-Aaa…il tourna avec peine la tête vers lui, ses yeux était remplie d’éclairs qui dansaient en rythme.N…non…
-Chut, il s’approcha encore malgré que l’autre recule, tais-toi un peu…
-Est-ce que on va l’aider ? proposa le blanc.
-Non surtout ne bougeait pas, leur intima le prince.
-Toi..a-aussi…Jacob s’effondra et les éclairs devinrent encore plus violent.
-Sa n’a jamais était si violent…constata Tyler en se dirigent vers sa valise en y sortant un talisman.Je savais que tu l’avais pris ! il s’approcha doucement de lui mais l’autre lui saisis la main et rigola ,d’un rire sadique.
-Haha…Alors Ty je t’es manquer ?! hurla t-il.
-Ok sa c’est pas Jacob, dit Ike en voulant allait aider son ami suivis de son frère.
-N’approchez pas ! hurla le magicien en les renvoyant violemment contre le mur.
-Les garçons ?! Cerise débarqua est vit la scène.
-Laisse moi Jacob ! il remarqua que ses yeux était passer de rouge clair à rouge sang.
-Pourquoi ? J’ai une petite chose à régler…murmura t-il sadiquement.Anna ! Où es-tu ma chère meilleure amie ?
-Laisse ma soeur tranquille ! il se dégagea d’un coup et lui colla le bijoux sur la nuque.
-AAAA! il hurla de douleur et s’évanoui.
-Hum…hum…le brun tomba à genoux et Anna débarqua en courant le serrant dans ses bras.
-Je suis désoler….elle pleura contre lui.
-Je penses que on mérite une explication, exigea Cerise en les aidant à se relever.
-Oui..dit la princesse d’un ton coupable.
-Aidez moi d’abord à le relever, demanda Tyler mais les trois autres était septique.Il ne vous fera rien..
-J’arrive, la blanche passa son bras sous celui du magicien et le porta jusqu’au lit.
-Rose , Kyle ?
-Oui ? dirent-ils d’une même voie.
-Vous voulez bien le surveillez jusqu’a ce qu’il se réveille ?
-Euh oui d’accord , Kyle pris la main de Rose et ils se posèrent sur la banquette juste devant le lit.
-Venez, les jumeaux tirèrent Cerise qui était partie dans ses pensée.
-Que lui est-il arriver ?
-C’est une bonne idée de le laissais avec les petits ?
-Pourquoi ses yeux on changer de couleur ?
-Calmez-vous ! Anna avait hurler sans même s’en rendre compte. Pardon…
-Ce n’est rien, Cerise vint se placer à ses côtés et lui pris la main, maintenant dis nous.
-Je vais vous racontez la fin…

*Retour dans le passé*

-Arrête de gueuler on est juste à côté, lui dit sa soeur, on n’a décider d’agir se soir, dit elle d’un ton ferme.
-En attendent il nous fait un plan, décida Tyler.
-Tu sais te battre ? demanda Anna.
-Oui avec une épée je me débrouille.
-Ty tu vas l’aider, décida t-elle.
-Je ramène les épées, il partit et les laissa seuls.
-J’ai peur…avoua t-il.
-Moi aussi..Mais on se doit de rester fort pour lui…il fondit en larmes et elle alla le serrer contre elle.Ça va aller…
-J’espère…
-Ne t’en fais pas on est plus fort qu’eux, elle le releva et Tyler arriva à se moment là.
-Quel est le plan ?
-Il ne doivent pas être nombreux vu qu’ils se croient plus fort que tout le monde et le prêtre ne sera pas là il devra faire son rapport à père donc non pourra en profiter pour s’échapper.
-Commençons l’entrainement! Tyler lui jeta une épée et ils s’entérinèrent jusqu’au repas du soir.
-On doit y aller on fait vite, dit Anna.
-Je vous attend, affirma t-il.

Elispe du repas*

-Pss ! Jacob c’est nous , dit Anna en rentrant dans sa chambre qui était désormais plonger dans le noir.
-Je suis là , ils essayèrent de se trouver mais à la place ils se cognèrent.Aie !
-Viens le prêtre à débarquer à la fin du repas c’est maintenant où jamais, il prirent donc le chemin de la salle d’arme suivis de Tyler qui les attendais à l’extérieur.
*À la table du roi*
-Alors ?
-Sir il est bien plus difficile que prévu de tuer se démon.
-Que devons nous faire ? se questionna le roi.
-Mais rien n’est perdu, assurer t-il, j’ai appris que le démon qui le retenais se prénommer: «  Jacob ».
-Il faut savoir où le trouver.
-Je vais m’en charger mais quand je l’aurais trouver il faudra que vous m’autorisiez à le tuer.
-Fais se qu’il y à faire, il lui fit ensuite signe de partir.

*À la salle d’arme le combat contre les gardes passer*

-Tu avais raison il n’était pas très nombreux.
-Vite avant que quelqu’un arrive, elle rentra dans la salle et se qu’elle vit lui fit monter les larmes au yeux.
-J…Jac-cob…fit une voie faible.
-Je suis là mon amour, il se précipita vers lui et essaya de le détacher n’arrivant pas à retenir ses larmes, Jay était allonger par terre les mains attacher au dessus de la tête, la chemise en lambeau et une multitude de blessure ornais son torse et ses bras.
-Pousse toi, Tyler brisa les chaines qui le retenais.
-Jay ! Jacob alla l’embrassais et sourit en voyant de nouveau ses yeux brillez.
-Alors tu es le fameux Jacob ? dit une voie qui glaça les quatre jeunes.
-Ne les approchais, le menaça Tyler.
-Garde retenez le prince et la princesse, plusieurs garde entrèrent et ils ne purent même pas se défendre il furent agenouiller devant le prêtre.
-Je ne vous ferais rien mais le démon à commencer vous aussi à vous détruire, je vais donc le détruire à la racine, il se dirigea vers Jacob qui essayait tant bien que mal de se débattre.
-Ne…le t-touchais p..as..pitié…essaya d’articuler Jay.
-Mais je ne fais que vous aidez, il pris un couteau et le mit sous la gorge du magicien. Tient tu ne me craint pas ? demanda t-il étonner.
-Je ne vois pas pourquoi j’aurais peur d’un serpent sans venin , dit il en souriant.
-Tu paiera démon , il leva le couteau et le planta dans son coeur.
-Arg…il cracha du sang et tomba au sol.
-NON! Anna se libéra du soldat qui la retenais mais un autre la rattrapa.LAISSER MOI ! ARRÊTER JE DOIS LE SAUVER !
-Princesse se démon est déjà mort, dit le prêtre en quittant la pièce. Lâchez les mais garder leur armes, les gardes les laissèrent et sortir à la suite du prêtre.
-Jacob ! Anna et Tyler se précipitèrent sur lui.
-NON ! NON !
-Jay ? Tyler se dirigea vers lui mais ne put pas l’approcher il le repoussa et s’approcha en rampant de son amant.
-J…jay…articula à peine Jacob.
-On va te soigner…il lui caressa le visage les larmes coulait tellement sur ses joues et dans es yeux qu’il voyait flou.Ne me laisse pas pitié….Je t’aime…
-E-em..brasse moi…u-une dernière…f-fois…l’autre posa ses lèvres sur les siennes.Je t’ai-me…a-aussi….sa tête bascula en arrière et ses yeux n’exprimèrent plus rien.
-Non….Pas sa…Pas toi…Jay s’écrasa sur son torse et pleura toute les larmes de son corps, hurlant sa douleur.Anna elle pleura dans les bras de Tyler qui ne pouvais non plus retenir ses larmes.Au bout d’une heure le roi débarqua dans la salle et se mit à la hauteur de ses enfants.
-J’espère que sa vous aura servis de leçon, il leva la tête de son fils et le força à boire quelque chose, au cas où il te viendrais l’idée de te suicider, et il tourna les talons.
-J-jay ? Anna voulut le toucher mais il l repoussa sauvagement la regardant avec haine.
-Tout sa c’est ta faute ! Si tu n’avais pas insister pour que j’aille voir père il ne serai pas mort ! Je te déteste ! Tout est ta faute ! il se releva comme il put et se dirigea vers la porte mais fut retenu par quelqu’un entourant sa taille.
-Je n’ai jamais voulut sa ! Je voulais que toi et lui viviez heures ! Je voulais que tu prouves à père que peut importe ce qu’il pouvait te faire tu te relèverais et trouverais le bonheur! il la poussa au sol et lui lança.
-Tu viens de détruire mon bonheur, il parti.
-Je vais le raisonner il ne pensais pas se qu’il disait, dit Tyler en lui caressant le dos.
-Nan…Il a raison…Tout est de ma faute…elle s’effondra laissant les larmes dévaler ses joues.
-Ne dis pas sa…il sorti de la pièce après lui avoir assurer que ce n’était pas sa faute, la laissant seule avec ses larmes et ses regrets.
-Anna ? fit une voie masculine.
-Jacob ?! elle se releva d’un coup et vit son meilleure devant elle.JACOB ! elle se jeta dans ses bras. Comment est-ce possible ?
-Je ne suis pas le vrai Jacob, dit-il en lui caressant le visage.
-Quoi ? elle le regarda attentivement et vit effectivement que ses cheveux était parsemé de mèche bleu et que ses yeux était devenu rouge claire.Qui es-tu alors ?
-Je suis un Allilia, dit il.Nous naissons de la mort d’un amour sincère…
-Mais pourquoi tu n’es pas une rose ? les larmes coulaient quand même sur son visage.
-Parce que je suis né d’un amour si pur que je suis directement né comme celui qui est mort, il l’aida à se mettre debout.
-Je ne comprend pas…
-Quand deux personne s’aiment d’un amour sincère mais que l’une des deux meurt, un Allilia né.Nous prenons l’apparence que nous voulons mais la plus pars du temps nous naissons avec pour seul image les souvenir et l’apparence de celui qui vient de mourrir.Je possède tout les souvenir de ton meilleur ami et je  porte le même prénom ainsi que son apparence mais se n’est pas lui…il termina son long discourt en la prenant dans ses bras voyant que les larmes étaient abondante sur les joues de la jeune fille.
-Donc toi tu ne m’aimes pas …
-Je ne sais pas pour moi c’est comme si on m’avais raconter la vie de quelqu’un d’autre et que on me demandais de me mettre à sa place, il soupira et entendit un bruit venant de la porte.
-JACOB ?! Tyler se précipita vers lui et se jeta dans ses bras. Mais comment ?
-Tyler, Anna le tira à elle, je vais t’expliquer…elle lui raconta tout ce que lui avait dit le faux Jacob.
-Donc tu n’es pas le vrai Jacob ?
-Désoler, nous devrions parler ailleurs nan ?
-OUi tu as raison, il les transporta dans la chambre d’Anna.
-Tu ne peux pas… changer ? demanda t-elle.
-Non je suis navré mais je ne peux pas changer d’apparence…il voulut dire autre chose mais fut parcourut d’éclairs rouge, il s’effondra au sol et fut parcouru de spasme.Pi-erre…n-noir…A-anna…il articula t-il avec difficulté.
-Quoi ? elle dut pas le mes de comprendre que le magicien lui saisis le poignet en riant sadiquement.
-Ma pauvre Anna tu ne comprend rien….il releva la tête, ses yeux avait repris leur couleur sang et ses cheveux étaient de nouveau noir ébène.
-Qu’est-ce qui se passe ?! elle essaya de se dégageais mais ni arriva pas.
-C’est tout se que sa te fait de me revoir après m’avoir fait tuer ?il lui resserra son emprise sur son poignet.Tout est ta faute je suis mort à cause de toi !
-Non je n’ai jamais voulut sa ! les larmes se remirent a dévaler les joues de la princesse qui ne supporter pas ces mots bien trop horrible à entendre.
-Pourtant c’est ce que tu as fait !
-Ne l’approche pas ! Tyler pris la pierre qui pendait au cou de la jeune fille et la plaqua contre le cou du jeune homme qui s’effondra.Anna ça va ?
-Non ! elle regarda ses mains comme si elles étaient le démon.Je l’ai tuer….Il a raison…
-N’écoute pas se que l’autre moi à dit, répondit le magicien en se relevant.
-Qu’est-ce que c’était sa ?!
-Je suis né d’un amour comme jamais encore nous n’en avions il était charnel, unique, pure…Les pouvoirs qui en découlais son trop puissant et la haine qui en découle aussi, il pris la main de la brune, il ne t’en veux pas , la rassura t-elle.
-Comment tu peux le savoir ?
-Car j’ai tout ses souvenir et sentiments et jusqu’à son dernier souffle il ne t’en à pas voulut, il lui caressa le visage, celui qui prend possession de moi comme sa ce n’est qu’une incarnation de la tristesse de ton frère…
-Donc c’est mon frère qui me déteste ?
-Pas vraiment il à besoins d’un responsable mais rassure toi tout va s’arranger…

*Retour dans le futur*

-Ma chérie, Cerise la serra contre elle.
-Il n’y que peux que j’ai réussis à faire semblant de sourire , elle fondit de nouveau en larme.
-On à appris avec le temps que si il utiliser une trop grande quantité de pouvoir l’autre moitié prenais la dessus…Tyler retenait ses larmes du mieux qu’il put.
-Une histoire pareil ne devait même pas exister, dit Ike en serrant légèrement Tyler.
-Aller vient la mon vieux je pense que t’a besoin de te lâcher un bon coup, dit Alex en le tirant à lui.
-M-Merci….il laissa les larmes coulait avec amertume.
-Je vais vous faire une promesse, dit Cerise en relevant le menton de Anna.
-Hm ? fut le seul son qu’arriva à prononcer Anna.
-Je tuerais votre père et son curé, je vengerai ton meilleur ami je te le jure sur ma propre vie, elle lui essuya ses larmes d’un geste tendre, je t’aiderais à te venger, assura t-elle.
-Merci…Merci infiniment! elle se jeta sur elle et le serra de toute ses forces.
-Nous aussi on sera, assura Ike en mettant une main sur l’épaule de son ami.
-Cerise ! Cerise ! la petite fille au cheveux arc-en-ciel arriva en courant.
-Oui ma puce ?
-Sa y est, il est réveiller….

-Oh mon dieu! la narratrice se stoppa net.
-C’est déjà finit ? se plaignit Rubie.
-Déjà ?! Il minuit ! Aller tous au lit ! elle fit partir tout le monde.
-Maiiiiiis on à pas envie , fit une jeune fille en croisant les bras.
-Pas de mais jeune fille il est déjà tard, dit une personne qui devait être son père en la portant.
-Et vous ? Vous restez dormir ici ? questionna narratrice taquine.
-Nous on pars pas tant que on sais pas le secrets de toute à l’heure, boudèrent les garçons.
-Hum hum, une voix rauque leur firent tourner la tête.Mon ange…
-Qui c’est lui ? demanda Jason.
-Il est grand et il fait un peu peur, rajouta Alexy.
-Merci pour les compliments, l’ombre sourit et vite enlacer la narratrice en déposant un baiser sur sa joue.
-Devant tout le monde ? demanda t-elle gêner.
-Au moins ils savent que t’es à moi, il sourit sournoisement.
-T’a un copain ?! dirent-ils d’une même voie.
-Oui mais maintenant que vous le savez…elle était gêner.
-T’inquiète je m’en occupes ! Rubie l’embrassa sur le front et les emmena loin.
-Mais c’est qui ? questionna le roux.
-Je sais pas…il parlèrent et la narratrice les observa jusqu’a qu’ils soient hors de vu.
-On a pas beaucoup de temps…dit il triste.
-On en aura plus dans pas longtemps, la rassura t-elle en allant l’embrasser.
-Mmm, il la rapprocha de lui.Pff je dois déjà y aller j’espère que tu m’attendra…
-Je t’attendrais toujours , elle posa une dernière fois ses lèvres sur le siennes et il disparut dans la nuit.

ENFIN ! Vous avez intérêt à aimer ce chapitre ! Car vu le temps que j’y ai passer, je suis crever…J’espère que vous continuez à lire ! Bonne lecture!