CHAPITRE 1

-Encore une histoire de contes de fées où le bien finit par gagner sur le mal et où le prince se marie avec la jeune fille qu’il aime. Bref du déjà vu, moi je vous propose une nouvelle forme d’histoire, le bien pourrait devenir le mal quand il le veut et vice-versa, le prince n’épouse pas sa belle et ou la bas on se bat vraiment pour obtenir ce qu’on veut ou qui on veut .A ,oui désoler je me présente je suis la narratrice de cette histoire. Même si mon histoire ne sera pas toujours tout es rose au pays des bisounours, elle montrera que la vie à des obstacles mais aussi des bons côtés, si elle vous intéresse venez il y a de la place, tout le monde est en place bien mon histoire commence dans un petit village….

Une jeune fille courait à en perdre haleine derrière elle deux jeunes la suivait mais connaissant le forêt mieux qu’eux elle les sema assez rapidement ,s’arrêtant pour souffler elle n’entendit pas les pas derrière elle ,quatre mains l’attrapèrent et là….Des rires et oui ,ils étaient tous pliés en deux quand le jeune fille prit la parole après avoir fini sa crise de rire intensif.
-Bon! Il faut rentré au village où alors ça va encore barder pour nous.
-Tu as raison Cerise ,la dernière fois mon père n’y est pas aller de main morte côtes insulte…
-Tu parles!
-Quoi mon chère frère ce n’est pas vrai peut-être?
-J’ai pas dit ça c’est juste que la gifle que je me suis prise ben toi tu l’a pas eu!
-Les garçons il est l’heure je dois être à la maison dans sept minutes si je veux être là à l’heure je dois partir maintenant vous venez où vous restez à vous chamailler?
-On vient ,dirent-ils d’une même voix.
Sur le chemin ils parlèrent encore un peu mais la conversation dériva vite sur un sujet plus sérieux.
-Cerise la semaine c’est notre anniversaire et on aura seize ans…
-Ça veut dire que on sera assez grand pour avoir du travail partout comme toi tu n’as pas le droit…
-Cela veut dire que on pourra partir d’ici pour toujours!
-Oui le lendemain de notre anniversaire avant même que l’aube se lève on partira et tu viendras avec nous!
-Et cela veut aussi dire que l’on pourra se…
Ils arrivèrent et vu que dans une minute s’ils n’étaient pas à l’heure ça allait encore tomber ils partirent de leur côté et se souhaitèrent bonne nuit. Cerise rentra chez elle juste attend puisque la porte franchie la cloche sonna dix-sept heures. Personne n’était là pour l’accueillir…Sa mère était morte quelques années plus tôt le jour de son anniversaire son père déjà bien fou de base, avait perdu le peu de lucidité qu’il lui restait. Tous les jours elle obéissait à ses ordres. Tout ce dont rêvait cette enfant c’était de liberté ,d’aventure, d’amour…Bref les rêvent normaux pour une héroïne mais ce qu’elle désirait par-dessus tout c’était la mort ,la mort de celui qui l’avait fait souffrir pendant tant d’années ,celui qu‘elle soupçonnait d’avoir tué sa mère. En parlant du loup, il arriva vers elle, lui souleva le menton avant de prendre la parole, son haleine puait l’alcool.
-Tu es à l’heure cette fois c’est bien, il lui assena une tapette « affectif » sur le dessus de la tête avant de reprendre, ce soir tu n’auras pas à dormir ici j’ai demandé au père de tes amis cinglés de te garder car ce soir je vois ta future belle-mère, ses mots furent comme une décharge électrique une fois sa langue revenue elle ouvrit la bouche.
-Puis-je parler…
-Parle mais vite ,il la lâcha et se recula il n’aimait pas que sa fille parle mais bon tant qu’elle le demandait comme ça il ne pouvait pas lui dire non il était certes le père le plus ignoble que la terre ai porté mais il ne pouvait résister aux yeux de chien battu de sa fille.
-Pourrais-je savoir qui est celle qui va vous rencontrer ce soir?
-Tu la connais bien tu sais c’est la…le ton qu’il prit commença à angoisser Cerise, sœur de ta mère.
Elle crut mourir sous l’annonce, cette femme, cette ordure serait plus exacte. La sœur de sa mère se monstre que tout le monde prenait pour un ange , elle s’appelait Angélic tout le monde en la voyant la comparait à un ange mais en la connaissant on n’apprenait qu’elle était tout le contraire, un démon affamé de chaire voilà l’image qu’elle renvoyait à notre jeune héroïne. Plus petite sa mère lui avait raconté que sa sœur la détestait car elle avait toujours eu plus de chance avec les gens ,elle faisait donc de sa vie un enfer. Mais lorsqu’elle apprit qu’elle devait se mariée avec celui qui aurait dû être son père elle dit à ses parents les pires mensonges sur celui que sa mère aimait et tout ça pour ne pas que sa sœur atteigne le bonheur. Ses grands-parents n’ayant pas cru sa mère lorsqu’elle leur a dit que tout ça n’était pas vrai, ils décidèrent de la mariée eux à un bourgeois qui selon eux la « comblerait ».Le garçon qu’elle a dû quitter a finalement ,sous le chagrin, quitté se monde ,ce que Angélic se pressa de rapporter à sa sœur qui s’effondra sous l’annonce, sa vie ne fut sauvée que lorsqu’elle apprit être enceinte, mais….Sa sœur avait décidé de ne pas s’en arrêter là lorsque Cerise fut née ne supportant pas que sa sœur soit si heureuse, alors que quelques mois plus tôt elle était prête à mette fin à sa vie, décida de kidnapper le bébé de sa sœur ,mais sa mère ne lui a jamais raconté comment elle l’a retrouvée tout ce qu’elle savait c’est qu’elle était devenue la chose la plus précieuse aux yeux de sa mère mais un jour son père était revenu à la maison couvert de sang et avait dit que sa mère était morte et qu’il avait tenté de la sauver….Enfin c’était sa version. Depuis, sa tante ne faisait que la rabaisser, l’humilier et la maltraiter lorsqu’elle en avait l’occasion, vous comprenez mieux maintenant la raison pour laquelle, elle ne l’aimait pas du tout. Son père la ramena à la réalité en se rapprochant de son visage jusqu’à ce que le nez de Cerise soit au niveau de sa bouche, l’odeur de l’alcool la sortie de sa  transe. 
-Elle arrive dans dix minutes tu as plutôt intérêt de partir avant.
Cerise ne se fit pas prier et partie en vitesse préparer c’est affaires et sortit de la maison en cinq minutes top chrono. Une fois devant la maison de ses deux amis elle sonna et fut accueillie par leur mère, ce qu’elle les enviait une mère là pour eux, une personne sur qui compter et qui vous soutiendra toujours pour élever plus haut que le ciel. Une femme douce et agréable mais aussi têtu et à caractère fort que son mari sauf ,quand il s’agissait de ses fils . Elle prenait le plus grand soin d’eux ,elle se nommait Ama et n’était pas du style à ce laisser faire facilement surtout quand son mari lui prenait la tête. Deux fortes tête ensemble qu’elle idée? Elle la serra dans ces bras et lui dit à qu’elle point elle était désolée pour elle car Ama avait été la seule amie de sa mère lorsque sa tante faisait en sorte que tous la déteste, à la naissance de Cerise , Ama avait était la seule à lui montrer comment être un bonne mère c’était d’ailleurs sa marraine et elle adorait sa « nièce ».Et Ama savait très bien que d’avoir comme belle-mère Angélic serait un enfer.
-Alexender! Ike! Cerise est là!
-On est là! ils parlèrent d’une seule voix comme d’habitude.
-Salut les gars!
Elle était venue vêtue comme un garçon, pantalon et T-Shirt ,une simple paire de basket et ses longs cheveux blanc étaient attachés en une queue de cheval haute et laissaient dépasser deux mèches de chaque côtés de son visage. Les garçons la prirent tour à tour dans leur bras ayant appris la nouvelle par leur mère quelques minutes avant son arrivée ,tout se passa bien jusqu’au repas ,ils mirent la table et commencèrent à manger, c’est là que le père des deux amis de Cerise débarqua totalement saoul .Ama ne dit rien mais le garda à l’œil au cas où, par pure envie, il vienne s’en prendre à ses fils. Il s’avança de la table la blanche vit Ama lui lancer un regard noir mais le père de Alexender et Ike n’y faisait pas attention et se dirigea vers notre héroïne. Quand il se pencha vers elle pour la toucher Ama se leva mais Albert ne fit rien d’autre que de caresser ses cheveux avant de rire.
-De si beau cheveux tu devrais les laisser détacher cela t’irais beaucoup mieux, pourquoi ne le fais-tu pas?
-Tout simplement car ce n’est pas très pratique de faire des activités physique avec des cheveux long.
- Ça peut s’arranger…l’air qu’il prit fit frissonner les deux garçons.
Albert leva une paire de ciseau et avant que quelqu’un n’ai eu le temps de comprendre Ama tenait le poignet de son mari à quelques millimètres des cheveux de Cerise. Elle le lâcha mais le fit reculer et c’est là que Cerise compris enfin pourquoi ils avaient si peur de leur père. Il leva une bouteille encore dans son jean vers sa femme prêt à lui casser dessus. Mais elle n’était pas du même avis et contrairement à ce que pensait Cerise ,cette femme était une force de la nature connaissant tous les points faibles de son mari elle appuya sur son ventre et le fit chavirer en arrière avant de l’insulter de tous les noms. Jamais elle n’avait vu pareil scène mais ne dit rien au lieu de ça elle vint se placer entre ses deux amis et leurs prit la main pour leur dire qu’elle était là pour eux. Une fois leur père repartit ,certainement boire, ils montèrent se coucher ,Ama avait mis un lit à Cerise à côté de celui de ses enfants mais… Une fois dans la chambre Cerise vint se placer entre Alexender et Ike et s’endormit instantanément mais quelque chose vint troubler leur sommeil. La porte de la chambre s’ouvrit et réveilla les trois amis immédiatement, une ombre pénétra dans la chambre, une main saisit le haut du pull d’Alexander pendant que les autres tentaient de le dégager et de voir le visage de l’agresseur, soudain….

La narratrice se stoppa dans son élan , sous les demandes de continuer de tout l’auditoire mais elle s’arrêta, regarda l’heure et commença son annonce.
-Désoler mais il est l’heure d’aller se coucher vous allez vous faire gronder si ça continue les enfants!
-Y a aussi des ados et des adultes et nous on veut la suite!
-Je suis navrée mais je veux que tout le monde en profite les grands comme les petits donc demain même heure et vous aurez la suite…sauf si vous la connaissez déjà.
Tout le monde se regarda intriguer mais personne ne vit l’ombre quitté le groupe sauf la narratrice qui elle continuait  de sourire en regardant le vide sans que personne ne sache pourquoi.

Qui était l’ombre? Pourquoi quelqu’un connaitrait déjà la fin de l’histoire de cette drôle de narratrice? Qui est la narratrice? Et pourquoi souriait-elle comme ça? Tout ça au prochain chapitre.

CHAPITRE 2

La nuit venait à peine de tomber que tout le monde était déjà en cercle pour écouter la suite de l’histoire.
« -Bon!Puisque tout le monde  est là, je vais…..
-Attendez!
Une jeune fille arriva en trombe et s’écroula au milieu du cercle,la narratrice la regarda amuser et lui dit de prendre place prés des autres,une fois sur que tout le monde était la maintenant la narratrice débuta la suite de son histoire,elle remarqua qu’il y avait un peu plus de monde que la veille.
-Alors comme je disais,dit-elle en faisant en clin d’oeil à la jeune fille en retard,alors Alexender était en mauvaise posture… »

Les trois amis voulaient crier mais la peur les en empêcher,Alexender crut sa dernière heure venue quand la personne la balança contre le mur mais l’arriver fut moins douloureuse qu’il ne le crut,en effet Ama n’ayant pas senti son mari prés d’elle,avait monter les marches quatre par quatre et vit une ombre immense tenir son fils par le col contre mur elle se jeta entre le mur et son fil et reçut un violent coup mais se releva voyant son mari prés à s’en prendre à son autre fil mais avant même que quelqu’un est eut le temps de réagir Cerise c’était jeter sur l’ombre et l’avait mis à terre. Savant quelle courait un grand risque en, restant sur lui elle se décala et partie en direction de son ami toujours prés du mur rejoint par Ike,Ama en avait profiter pour tirer son mari hors de la pièce et l’insulter de tout mes noms en le mettant à la porte.Il passera la nuit dehors avait dis la mère des deux garçons et elle les laissa après avoir vérifier pour la énième fois si ses fil n’avait rien.
« -Cerise je suis désoler que tu es du assister à sa…
-Je m’en fiche tout se qui compte c’est que vous alliez bien,mais sa arrive tout les soirs?
-La plupart du temps oui,il rentre bourrer alors il ne voit pas les choses très clairement on essaye de se faire discret dans c’est moments là mais…
-Ne vous enfaite pas!Dans pas longtemps nous partirons et tout sera enfin fini! »
Elle prit c’est deux amis dans les bras avant de retourner dans le lit mais ils ne dormirent pas préfèrent parler de chose et d’autre,ce qu’ignorait la jeune fille c’est qu’au moment où elle avait défendue ses amis notre héroïne c’était faite un ennemi comme un allier.Le lendemain lorsqu’elle rentra chez elle son père avait était mis au courant de ce qui c’était passer la veille au soir,elle le savait et voulait tentait de monter dans sa chambre mais son père n’était pas de cet avi.Il tira sur sa chevelure couleur neige et l’emmena jusqu’au salon Cerise savait qu’elle allait passer un sale quart d’heure…Mais avant que son père où elle n’est eut le temps de faire moindre geste une furie rousse rentra dans la maison à toute allure et vint se réfugier sur les genoux de la jeune fille,le
regard du père se fit craintif et celui de la fille refléter une once de soulagement.Cette petite créature ,qui grogner a l’intention du père sur ses genoux, n’était autre qu’un renardeau.Cette petite créature était attacher à notre héroïne depuis qu’elle l’avait requit alors qu’il était seul dans la forêt.Depuis que ce petit renard était arriver dans la maison le père n’approchais plus sa fille aussi souvent car la dernière fois qu’il avait fait fit du petit renard qui grognait il l’avait payé cher.Il se contenta de jetais un regard rempli de mépris à sa fille puis se dirigea vers la cuisine où il prit une bière avant de s’affaler sur son fauteuil de marmonner quelque chose dans sa barbe.Cerise,elle fixait la petite boule de poile qui venait de se coucher sur elle et de s’endormir.Notre héroïne pris le petit bout dans ses bras et monta dans sa chambre, une semaine à tenir et enfin elle pourrait partir mais elle reviendrait ,quand elle sera de taille contre lui et ce jour là ! Il regrettera toutes ces paroles et tous ces actes.Un bruit à la fenêtre se fit entendre et elle se dirigea vers celle-ci ,elle ne fut pas surprise de voir ses deux amis en bas de sa fenêtre.
« -CERISE!
-Oui Alex,oui Alex j’arrive! Je ne suis pas sourde tu sais?


-T’es irrécupérable frangin,dit Ike un soupçon de sarcasme dans la voie,alors tu ne t’es pas trop fait pourrir?
-Non heureusement mon petit renard et arriver pile attend.
-OUF,soufflèrent les garçons.
-On n’a eut peur tu sais?
-C’est plutôt pour vous qu’ils faut s’inquiéter!Il est revenu après mon départ n’est-ce pas…dit-elle en fixant la marque sous l’oeil d’Alexander.
-Oui mais ne t’en fais pas ! Comme tu as vu ma mère peut nous défendre et…Cerise?
-Ike!
-Quoi?dit l’autre sortant de ses pensé.
-Regarde Cerise…
-Quoi? Qu’est-ce qu’elle a Cer…Eh!Cerise tu pleure?
La jeune fille était penchée à sa fenêtre et des larmes perler ces yeux rouge,elle fixait la marque sur le visage de son ami les deux garçons remarquèrent qu’elle regarder le cadeau qu’avait laisser leur père a Alexender.
-Eh!Alex lui lança un petit cailloux à la tête.


-Aïe!Mais sa fait mal ! Pourquoi t’a fait sa ?
-Pourquoi tu pleure p’tite tête ?
Elle porta la main à sa joue et remarqua qu’elle avait laisser ses larmes coulaient,la blessure sur le visage de son meilleur ami était pour elle un supplice car elle s’en croyait coupable si elle n’avait rien fait hier,si elle avait laisser Ama sans charger….Son regard se porta sur Ike et vit dans son cou des marque rouge,les deux garçons était blesser et c’était elle qui pleurer elle se sentait nul,mais elle n’en dit rien.


-Une poussière dans l’oeil,mentit-elle.
-Na nous ment pas!hurla Ike se qui fit sursauter son frère qui ne s’attendait visiblement pas à sa.
-Cerise….Tu n’as jamais su mentir…
-Je…Je….Je suis d-désoler.. fut la dernière chose compréhensible que dit la jeune fille avant de fondre en larme.
-Eh!P’tite tête,dit Alexender avant de lui relevait le menton et de lui….

«-Attendez!cria un jeune homme. Je croyais qu’elle était à la fenêtre ?
-Tu es sérieux,dit la jeune fille placer juste à côté de lui, tu arrête l’histoire juste pour sa?une fois c’est mots prononcer elle lui assena un coup derrière la tête.
-Aïe!
-EH!cria la narratrice,ce n’est pas grave vous avez le droit de poser des questions.
-HAHA!dit la garçon en jetant un regard triomphant a son amie.
-Donc tu disais qu’elle était à la fenêtre et que tu ne comprenais pas comment il pouvait la toucher c’est sa ?
-Oui!
-Eh bien tout simplement parce que sa chambre n’était pas très haute et que le fenêtre était situé près du sol.


-Tu sais tout le monde à comprit t’es vraiment bête d’avoir fait stopper l’histoire pour sa!
-Pff…
-Bon je reprend?
-OUI!
-Donc alors Alex releva le menton de son amie….

--Eh!P’tite tête,dit Alexender avant de lui relevait le menton et de lui dit,tu te sens coupable pas vrai ?
La jeune fille ne put que hocher la tête , les larmes l’empêchant de parler ou de dire quelque chose de compréhensible.Ike se plaça à côté de son frère et secoua la tête de dépit.
-T’es irrécupérable comme fille toi,pourquoi se serai ta faute?Est-ce que c’est toi qui nous as fait c’est marque?
-Non…
-Est-ce que c’est toi qui est rentrait bourrer?
-Non…
-Est-ce que tu es mon père?
-Non…
-Alors pourquoi tu t’en veut?elle sauta pour les rejoindre et les serra aussi fort qu’elle le put.
-Parce que si je n’avais pas agit lorsque votre père et rentrer dans la chambre et que j’avais laisser faire Ama , il ne vous aurez pas frapper en revenant!
-Et si tu n’avais pas agit Ike aurait peut plus que quelque marque dans le cou!
-Et si tu n’avais pas agit ma mère n’aurait peut-être pas eut le temps d’arriver à moi a temps!
-Se n’est pas avec des « mais » et des « si » que tu changera quoi que soit!
-Se qui est fait et fait !
-Les garçons…Je vous aimes tellement ne me laisser pas je ne vous pardonnerez jamais de partir avant moi!
-C’est pareil pour nous…
-AAAA!Tu sais toujours comment nous mettre mal à l’aise! »
Alex et Cerise explosèrent de rire devant le visage rouge tomate d’Ike.Les trois amis continuèrent a parler quand soudain Cerise la porte de sa chambre de déverrouiller elle salua rapidement ses amis et se jeta dans sa chambre et eut juste le temps de fermer la fenêtre avant que la porte ne s’ouvre à la volait.Se qu’elle vit la laissa sans voie ,son père et sa tante entrain de s’embrasser à pleine bouche , elle les regarda avec dégout et décida de les interrompre avant qu’ils n’aille plus loin, elle se racla la gorge se qui eut l’effet escompter.Les deux adultes la regarder la femme avec mépris et dégout , alors que son père la regarder avec surprise et colère.
« -Tu fais quoi ici ?
-C’est ma chambre,répondit simplement la jeune fille.
Le père regarda sa fille et vit que effectivement ils c’étaient tromper de chambre mais pour rien au monde il ne l’avouerai devant celle qui ne considérait même pas comme une personne.Alors il la regarda avec un regard plein de dédain et reprit la parole.
-Je veut dire que fait tu encore dans cette pièce alors que je viens d’arriver avec une inviter,il la regarda avec amusement et dégout en même temps,tu l’as connait il me semble non?
-oui…dit-elle d’une petite voie.
-Bien comme tu sais se sera bientôt ta belle-mère alors tu lui doit le respect absolu!
-cour toujours…dit la jeune fille d’une voie à peine audible.
-Qu’est que tu as dis petit insolente?il se rapprocha d’elle, lui saisi les cheveux et les tira en arrière.Il caressa son visage ,se qui fit frissonner de dégout notre héroïne,il se pencha a son oreiller lui chuchota d’une voie sensuelle et pleine de sarcasme.
-Tu veut être celle avec qui je reste se soir? il lui lécha le lobe de l’oreille »
Il n’en fallut pas plus a la jeune fille qui se dégagea de son emprise et se jette hors de la chambre en les saluant brièvement pour éviter d’avoir encore plus de problème.Elle sortie de chez elle les larmes aux yeux , des frissons de dégout la parcourait encore elle était tellement dans ses pensée qu’elle n’entendit pas ces deux amis arriver derrière elle.
« -BOUH!
-AAAH!cria la jeune fille avant de donner un coud de coude dans l’épaule de son ami qui lui riait aux éclat, très drôle.
-Oui très!
Son frère soupira devant sa bêtise et regarda ensuite la jeune fille il vit dans ses yeux toute la tristesse du monde et cette vision lui brisa le coeur.
-Cerise il sait passer un truc?
Elle sursauta légèrement et les frissons recommencèrent,les larmes perler de nouveaux ses jolie yeux rubis,les deux garçons se regardèrent désorienter depuis qu’il la connaissait elle le n’avait jamais pleurer et là c’était la deuxième fois en une journée il en savais pas comment réagir alors tout naturellement il la prirent dans leurs bras , plusieurs minutes s’écoulèrent avant que la jeune fille ne leur racontent se qui c’était passer.Une fois qu’elle eut finis Ike serra les poings et cogna dans le tronc le plus proche, pendant qu’elle racontait se qui c’était passer ils s’étaient dirigé vers la forêt ,Alex lui était sidéré le père de leur amie l’avais comme eux battu mais jamais il ne l’avais toucher.
-Il est sérieux cette enfoi…
-Ike!
-Quoi?dit son frère hors de lui, jamais ils ne l’avaient vu ainsi.Ces yeux verront étaient rempli de haine et de tristesse.
-Calme-toi dans moins d’une semaine on pourra partir et nous n’aurons plus a nous en préoccuper. »
Cerise pause une main amicale sur l’épaule de son frère de coeur pour le calmé se qui marcha plutôt bien.Il retournèrent ensuite chez eux une boule au ventre de peur de retrouver ceux qui ne leur avais jamais apporter que du malheur.La semaine passa plutôt lentement,trop lentement même , le jour J arriva enfin et les trois amis c’était mis sur leur trente et un pour célébré pas seulement l’anniversaire des jumeaux mais aussi le début de leur liberté.Cerise arriva à la fête leur mère avait vu grand tout le village était présent.Une fois arrivé elle se dirigea vers celle-ci qui lui sourit avant de la regarder les yeux remplis de larmes.
« -Tu es magnifiques!dit Ama en la serrant de toutes ses force ,elle lui chuchota ensuite à l’oreille,tu ressemble a ta mère…
-Merci Ama.. »
La jeune fille était en effet des plus belle,c’est long cheveux blanc était détaché ,une espèce de tiare ornée son front , sa bouche était maquillé d’un rouge très discret,sa robe était blanche et lui descendez jusqu’au bas des pieds, elle avait de longue manche en soie , un collier avec un petit diamant comme pendentif était attaché a son cou, son sourire rayonnait comme jamais et ces yeux brillait d’une lueur nouvelle ,celle de l’espoir.Elle vit alors ses deux amis et elle se dirigea vers eux , ils attire beaucoup le regard, il faut dire qu’il était très beau.Ike avait ces cheveux noir en bataille il portait un chemise noir avec un veston blanc par dessus,un jean noir moulant ,une cravata blanche , une paire de chaussure blanche et ses yeux verront reflétait la joie qu’il ressentait. Alexender lui avait ces cheveux blanc coiffé vers l’arrière, une chemise blanche déboutonner au trois premier boutons, une veste noir , un pantalon moulant blanc, noeud papillon noir , une paire de chaussure noir un léger sourire flottait sur ces lèvre et ses yeux verront à lui était traversé par toute les sensations possibles et inimaginable.Quand elle arriva devant eux elle toussota légèrement pour qu’il la remarque.
« -A! Cerise tu es enfi…
-Qu’est ce qui t’arrive frérot…
-Vous allez bien?
-Wouah!fut tous se que les deux jeunes purent dire.
-Apparemment non! dit-elle avant d’exploser de rire suivi de prés pars ses amis.
-Tu es magnifique!
-Il a raison tu es très belle!
-Merci!Vous aussi vous avez de l’allure aussi!
Et ils passèrent la soirée a danser,rire et s’amuser.Le soir venu tout le monde rentra chez sois et nos trois amis se donnèrent rendez vous dans une demie heure a l’entrée du village.La jeune fille les regarda les yeux plein d’espoir et de joie,avant de rentré chez elle voulut voir Ama,cette femme qui avait toujours était la pour elle ,la seule dans se village à ne pas l’avoir repousser quand sa mère et morte, c’était grâce à elle qu’elle avait rencontrait Alex et Ike.Cerise repéra facilement la mère de ces meilleurs amis,elle rangeait les quelque tables qui était rester dehors.
« -Ama?
-Oh!Cerise tu devrais déjà être rentrée ton père va encore s’énervée!
-Il fallait que je vous vois…
-Après tout ce temps tu n’arrive toujours pas à ma tutoyer!
-Pardon..
-Ne t’en fais pas alors que voulait tu le dire?
-Je me suis rendu que je ne t’avais remercier pour tout ce que tu as fait pour moi.Tu a était une des personnes les plus importante de ma vie,tu m’as soutenue et aimer comme si j’était un membre de ta famille.Quand j'ai eut besoin d’aide ou de conseil tu étais là,quand ma mère est morte tu as su arrêter mes larmes.Tout sa pour te dire merci.Merci infiniment.
Ama émut par les paroles de la jeune fille la serra fort dans ces bras.
-On dirait un adieu!
-Je voulais juste te le dire et je me suis que se soir serait le bon moment!
-Tu sais que tu aura toujours une place dans ma famille et dans mon coeur petit ange…Maintenant vas vite te coucher demain une nouvelle journée commence.
-Oui… »
Elle sera fort la femme d’âge mure dans ses bras avant de prendre le chemin de chez elle.Une fois dans chambre elle se changea à la vitesse de l’éclaire pour enfiler un simple T-shirt,un pantalon large,une paire de basket , de se démaquillé et d’attacher ces long cheveux en une queue de » cheval haute faisant dépasser deux mèche qui encadrait son visage.Elle fit pris son sac et y mis les quelque vêtement quelle avait, pris le petit écrin ou l’espèce de tiare et le collier reposer,elle prit la photo d’elle petite avec sa mère , descendit ensuite à la cuisine pour prendre des vivres et elle prit enfin la clochette dans l’entré.Elle partie rejoindre les garçons lança un dernier regard vers sa maison puis sa dirigea vers l’entré du village,Cerise aperçut les garçon et alla les serrait dans ses bras.
« -C’est notre nouveau départ!
-Notre nouvelle histoire!
-Notre nouvelle aventure!conclut notre jeune héroïne.
-Ou allons nous?demanda Alex.
-C’est bien ce que je me demande!
Les trois amis sursautèrent et se retournèrent vers la personne qui venait de parler, leur coeur battez à plus de deux cent à l’heure.A quelque mètre se tenait une ombre bien connu.
-Alors où allez-vous?

-Mon dieu!Mais vous avez vu l’heure?
-Nooooooooooon!fut la seule réponse que reçut la narratrice.
-Il est tard,tout le monde au lit!
-Mais vous avez le chique pour arrêtez au moment ou sa devient intéressent!
-Il faut bien faire durait le suspense…enfin pas pour tout le monde..rajouta t-elle d’une voie inaudible.
-C’est pas juste!
Tout le monde commença à se lever et la narratrice fixa la branche où l’ombre se tenait quelque instant plutôt et sourit.Elle allait se lever quand la jeune fille qui était arriver en retard se plaça devant elle.
-Excusez-moi?
-Oui?
-Est-ce que vous nous direz où est ce que vous avez entendu cette histoire?
-Peut-être….
-Désoler d’être arriver en retard aujourd’hui.
-Il n’y a pas de mal, mais dis moi comment t’appelle tu ?
-Rubie! Et vous? Si cela n’est pas trop indiscret..
-Non non ne t’en fais pas !Mais je ne peux me révéler pour le moment histoire de faire durer me suspense!
-Je comprend et bien bonne nuit !
La jeune fille partie le sourire au lèvre et un gambadent.
-On dirait toi tu ne trouve pas?
-Oui c’est vrai…elle regarda l’ombre derrière elle et sourit alors que l’ombre partit en la saluant.
-Que ferais-je sans toi? »
Elle se leva et partie se coucher en souriant.

Voilà j’espère que se chapitre vous plaira!Pourquoi la narratrice fait-elle tant de mystère sur elle même?L’ombre et elle se connaisse de où?Et qui cette ombre?Et que représente t’elle pour notre narratrice?Tout sa dans le prochain chapitre!

CHAPITRE 3

« -Désoler ! Désoler ! Je suis encore en retard !
-Mais non! Nous n’avions même pas commencer.
-OUF…dit Rubie en s’asseyant en cercle avec les autre.
-Irrécupérable! Combien de fois dois-je te dire que on ne commence que quand le soleil est coucher!
-Oups, hé hé!rit la jeune fille au cheveux ébène pendant que son ami lui assenait un petit coup derrière la tête.
-Franchement Rubie tu ne changera jamais!
-Et toi tu es toujours aussi coincé!
-Hum hum !la narratrice se racla la gorge et les deux intéressé rougir de honte ce qui amusa l’assembler.
-Pardon…dirent les deux amis d’une même voie.
-Ce n’est pas grave, répondit la narratrice amuser, bien avant tout j’aimerais savoir ton nom jeune homme car il me semble que hier j’ai oublier de te le demander.
-Moi?
-Oui toi,dit -elle en pointant du doigt celui qui était à côtés de Rubie et qui avait interrompu son histoire la veille, il l’intriguer elle ne le cachait pas.
-Je m’appelle Ale..AÏE! le jeune garçon allait lui dire son nom quand quelqu’un se jeta sur lui et le fit tomber.
-Jason!Arrête de sauter sur ton frère comme sa!
-Maiiiiiiiiiiiis!C’est toujours Alex le entre de l’attention pourtant je suis aussi beau que lui!
-Qui es-tu toi aussi?demanda la narratrice curieuse;
-Je suis Jason ,le frère jumeaux d’Alexy!
-Eh oui malheureusement!
-Pardon!
-Les garçons on se calme!dit Rubie en leur donnant un coup sur la tête,tout le monde voudrait savoir la suite de l’histoire.
-Pardon….dirent les garçons.
-Pas grave mais reprenons notre histoire!dit la narratrice un petit peu amuser par la scène. Alors ils étaient sur le point de partir quand soudain un personne les arrêta…


Les trois amis sursautèrent et se retournèrent vers la personne qui venait de parler, leur coeur battez à plus de deux cent à l’heure.A quelque mètre se tenait une ombre bien connu.
« -Alors où allez-vous?
-Qui êtes-vous,dit Ike en se plaçant de façon protectrice devant Cerise.
-Vous ne nous empêcherai pas de partir!rajouta Alexender en se joignant à son frère,Cerise elle les regardais avec admiration,ils étaient tellement courageux de la défendre alors qu’ils ne savaient même pas qui se tenait devant eux même si l’ombre lui était étrangement familière.
-Je ne suis pas là pour vous en empêcher…dit la personne en sortant de l’ombre et en dévoilant son visage,je suis la pour vous dire bonne chance.
-MAMAN! AMA! dirent en parfaite s’intronisation les trois amis.
-Vous auriez être plus discret!Les garçons vous êtes au discrets que je ne n’aime votre père!
-A ce point?demanda Ike dépité.
-Oui mais je m’en doutais depuis un petit moment et puis si vous n’en aviez pas eut l’idée je vous l’aurais dit….elle prit une profonde inspiration avant de reprendre,je suis venue simplement pour vous dire au revoir et vous donner sa,elle leur tendit une bourse bien remplie,vous pourriez en avoir besoin! »
Les garçons se dirigèrent vers elle et la prirent dans leur bras, les larmes perler les yeux des trois jeune , Cerise était venue aussi serrait dans ses bras celle qui l’avait aimer comme sa fille,Ama elle ne pleura pas et les poussa dehors du village elle embrassa une dernière les trois adolescent et les laissa partir.Une fois qu’ils furent hors de vu elle laisse les larmes coulait à flot sur son visage si souriant d’habitude,elle tomba genoux et pleura pendant des heures sans bouger,elle les avait laisser partir, sa seule raison de vivre,la seule chose qui la rendait heureuse…Mais si elle les avait retenue ils auraient tous souffert.Elle se releva les yeux rouges et se dit qu’elle avait bien en attendant elle les attendrais car elle savait que aucun de ces trois garnement ne laisserai des personne aussi ignoble que leur père vivre sans regretter leurs actes.Pendant ce temps nos trois amis se baladait main dans la main, la joie se lisait dans leur regard mais une pointe de tristesse apparaissait dans leur sourire. Evidement que quittais cet endroit était dans immense soulagement mais les adieux avec Ama avait était dure et douloureux pour nos trois héros,Cerise se rappela la tristesse qu’elle avait lu dans le regard de cette femme qui lui avait tant donner, lui brisa le coeur mais elle se reprit en pensant que c’était leur nouveau départ et que il devrait profiter car rien ne serait facile désormais.
« -Aller les garçons!Reprenons nous! Après tout c’est…
-Notre nouveau départ…dit Ike.
-Notre nouvelle histoire. enchaina Alexender.
-Notre nouvelle aventure!termina Cerise.
-Tu as raison il faut que on regarde vers l’avant!
-Et pas en arrière!
-Pour construire le futur!
-Que feront nous sans toi Cerise?demanda Alexander.
-Vous seriez probablement perdu au milieu de nul part vu votre sens de l’orientation!plaisanta la jeune fille.
-Et tu crois drôle? dit Ike en lui courant après »
Alexender se joignit à eux et ils passèrent une grande partie de la matinée a se courir après, puis ils arrivèrent dans un petit village.Les habitant s’activer et courait dans tous les sens,on aurait dit qu’une grande fête se préparer,les maison était paré de mille fleurs, de grandes tables avait était placer sur la place central elles étaient remplies de plein de mets qui avaient tous l’aire très appétissant , les femmes se pressait dans les boutiques de tissus et les hommes eux continuer de tout installer ,les enfants courait partout…Bref, l’atmosphère de ce village était des plus chaleureux ,nos trois amis se dirigèrent vers une auberge et demandèrent deux chambre communicatif,une fois la clés en main ils se pressèrent dans les chambres.Cerise se jeta sur le lit et soupira de bien être,depuis combien de temps n’avait telle pas dormir dans un vrai lit.Probablement depuis la mort de sa mère, son père avait détruit toute la chambre de la jeune fille à la mort de sa femme, rentrant encore une fois bourrer selon lui elle ne méritais rien alors il n’avait même pas pris la peine de lui donner un matelas, avait fait avec ce qu’elle avait pu et c’était fabriquer un lit avec de la paille et sa couette était deux longues écharpes qu’elle avait trouver laver et cousu ensemble.Et ce lit n’était ni très confortable ni chaud,seule son armoire avait survécu étant bien trop grosse pour qu’un homme seul ne la casse tout le reste elle avait improviser,son bureau était une planche en bois poser sur quatre pile de livre et sa table de nuit était une grande boite ne carton, mais….tous sa appartenait a son passé!Maintenant elle allait avoir une vrai maison, une vrai chambre,une vrai vie!Un bruit de fracas se fit entendre et la sortie de ses pensée,elle se précipita dans la chambre des garçons mais elle ne s’attendais pas à voir sa.En effet Ike était par terre et se tenait la tête une petite balle rouler à côté de lui , Alexender était coller contre un mur une fissure juste à côté de sa tête fit comprendre à Cerise que la balle avait d’abord du frapper le mur, la vitre était briser en son centre.Cerise ne put se retenir plus longtemps et explosa de rire.
«-Ha ha ha ! Mais qu’est ce qui c’est passer ici?dit-elle en se tenant les cote tellement elle riait.
-Mais tu vas arrêter de te moquer oui?cria Ike en lui lançant la balle qu’elle esquiva malgré son fou rire,Irrécupérable je vous jure!
-Alex décolle toi de se mur,dit la jeune fille une fois son rire calmée,tu as l’aire vraiment ridicule!
-Ouais ça vas ! Ça vas ! dit-il en se décollant du mur.
-Sinon vous pouvez m’expliquer ce qui c’est passer ici?
-Ben se n’ai pas évident?Quelqu’un a envoyer ne balle un peu trop fort puisque qu’elle a frappé le mur et ensuite je me la suis pris sur la tête pendant qu’elle rebondissait.
Cerise allait ajouter quelque chose quand quelqu’un rentra en trombe dans la chambre, un jeune de leur âge sans doute,les cheveux châtain et les yeux bleu.Il était plutôt beau mais ce n’est pas ce à quoi Cerise fit attention, elle remarqua qu’il était habiller bien plus élégamment que les autres personnes du village.Le regard de l’étranger se porta alors sur notre héroïne et il exprima un mélange de surprise et de curiosité.
-Euh…Je ne voudrais pas vous paraitre grossière mais que faites vous ici ? demanda poliment mais avec un brin d’irritation dans la voie.
-Je..Je..l’inconnu n’arrivait pas à articuler deux mot,il est vrai que une jeune fille au cheveux blanc comme neige et aux yeux rouge sang accompagnée de deux garçons avec les yeux vairon et les cheveux blanc pour l’un et ébène pour l’autre n’était pas très commun.
-Tient,dis Ike en lui lançant la balle que le jeune homme rattrapa avec habilité,c’est sa que tu es venue chercher non?demanda t-il avec un léger sourire.
-Oui merci!dit-il une fois sa langue revenu.Je suis désoler j’espère que je ne vous ai pas blessez milady?demanda l’étranger en attrapant la main de Cerise et y déposa un léger baiser.
-Non!répondit-elle sèchement avant de retirait sa main, c’était le genre de garçons qu’elle détestait il se croyait irrésistible et sa l’énerver,c’est plutôt à mes amis que vous devriez demandez.
-Je vois…Du caractère hein?dit-il dans ses pensé.
-Oui elle en a bien plus que tu ne l’imagine et je te déconseille de l’approcher si tu tient a la vie,dit Ike avec amusement en se plaçant à côtés ,puis il le regarda avec colère.
-Et si tu la touche encore une fois tu aura à faire à nous!termina Alexender.
-Les garçons! cria Cerise, Je sais me défendre toute seule!
-On sait p’tite tête.
-Mais avant vous êtes qui?
Le jeune homme était sidéré jamais personne ne lui avait résister et encore moins demander qui il était.Personne n’en avait jamais le courage c’est trois là l’intriguer mais il avait toujours ce qu’il voulait et ce qu’il voulait pour le moment c’était cette jeune fille aux cheveux neige.
-Tu as encore perdu ta langue? demanda irritée la jeune fille.
-Je suis Tyler…Prince de se pays,rajouta t’a t-il en faisant une légère révérence puis se releva et sourit satisfait.Maintenant qu’il savait que il était prince ils ne lui résisteraient plus du moins c’est ce qu’il pensait….
-Eh bien monsieur le prince si vous aviez la bonté d’esprit de quitté cette chambre nous vous en serions très reconnaissants,dit t-elle d’une voix sarcastique et d’un sec.
-Mais je…Je,personne ne lui fait jamais fait un tel affront.
-Vous êtes sourd altesse?
-Il semble que la demoiselle vous ai demander de quitté cette pièce.
Le jeune homme ne rajouta rien bien trop choqué par ce qui venait de se passer,il quitta la pièce non sans jeter un regard rempli de surprise à notre jeune impertinente.Une fois qu’il eut quitté la pièce Cerise punira de soulagement,elle n’aurait pas pu se retenir plus longtemps.
-Ça vas ?demanda Ike inquiet de voir Cerise si silencieuse.
-Il m’a souler! dit-elle exaspérée.
-Hahahaha! les deux garçons étaient mort de rire,elle ne changerait décidément jamais.
-Ouuuuuuu, vous me fatiguez à vous moquez ! elle leur jeta ses chaussures à la tête,ce qui eut pour effet de les faire rire davantage.Énervée au plus haut point elle se jeta sur ses amis et les fit tomber à terre, ils étaient heureux,comme ils ne l’avaient jamais étaient et se n’était que le début….

-Excusez-moi? interrompu Jason.
-Oui?
-Je n’était pas là l’hors des deux première histoire alors j’ai un peu de mal à suivre pourquoi étaient-ils si heureux?il se tourna légèrement et vit le regard assassin que lui lançait son amie.
-Tu te fou de moi là j’espère?
-Euuuuh…sa réponse ne plus visiblement pas à la jolie rousse frappa le haut de la tête de son ami.
-Je t’ai raconter toute l’histoire quand tu es revenu!
-Frangin tu ne tient apparemment pas à la vie pour ne pas l’écouter..
-Et dire que j’ai pris la peine de prendre des notes pour ne rien que tu rates!
-A oui c’est vrai! dit il un air si innocent sur le visage que personne n’arriva à s’énerver contre lui, même son amie en fut attendrit, désoler de vous avoir interrompu pouvez-vous reprendre s’il vous plait?
-Bien sur mais tutoyer moi s’il vous plait je ne suis si vieille,dit -elle un petit sourire amuser sur le visage, alors reprenons…

Cerise décida d’aller prendre une douche, elle en rêver depuis si longtemps.Les douches ne donnait que très peu d’eau chaude et c’était toujours son père qui l’utiliser ,alors prendre des douches glacée pendant des années n’est pas très agréable.Elle se déshabilla et rentra dans la douche alluma l’eau chaude et soupira de bien-être,l’eau chaude coulant sur sa peau lui faisait un bien fou.Elle resta une bonne heure dans la douche à profiter de la chaleur de celle-ci,et pendant tout ce temps elle réfléchie.Elle se demanda comment son père avait réagit en ne la voyant pas au réveil?Comment aller Ama?Si son petit renard aller bien?Si quelqu’un les cherchaient?Cerise décida d’arrêter de se tourmenter et de ne plus penser au passé,même si elle continuer de se questionnait….Elle se rendit dans sa chambre un simple serviette enrouler autour de son corps,la jeune fille se dirigea vers son sac pour prendre des vêtement convenable pour la fête du village.Puis elle repensa au prince qui était venu dans la chambre de ses amis et espéra ne pas le croiser ,tout ce qu’elle voulait c’était fêter dignement sa nouvelle vie et non pas de passer la soirée à éviter se petit prétentieux.Elle sortie une robe noire, avec des manches en dentelle et une jupe évaser.Ama lui avait offerte pour son anniversaire et elle n’avait pas eut l’occasion de la porter depuis…Son anniversaire était un mois avant celui des jumeaux et elle se souvint avoir voulut partir le lendemain de son anniversaire mais les femmes n’avait pas les droits de travailler dans se pays.Cette lois stupide l’avait très en colère quand elle en avait appris l’existence!Toujours en serviette dans sa chambre elle ne fit pas attention de prévenir les garçons de sa tenue,alors quand Ike rentra pour se rendre à la douche et qu’il vit son amie dans une pareille tenue il devint cramoisi mais ne put faire un pas.Quand Cerise percuta que quelqu’un était là , elle se tourna pour voir qui était là et se demanda pourquoi son ami ne bougeait pas et avait le visage rouge tomate.
-Ike?Ça vas ? demanda inquiète notre héroïne.
-Ta…Ta t-tenue..articula difficilement le jeune homme.
-Quoi ma t’en…AAAAAA! elle se rendit alors compte qu’elle portait toujours sa serviette, elle poussa alors son ami dans la salle de bain en le traitant de pervers.Puis elle se jeta sur sa tenue et se changea à la vitesse de l’éclaire.Quelque temps plus tard Ike sorti de ma douche, son visage avait repris une teinte normal.IL se tourna vers Cerise qui était assise sur son lit , les genoux replier sur sa poitrine et disais des insulte à l’encontre de son idiot de meilleur ami.
-Cerise…souffla Ike avec épuisement et amusement, tu n’avais qu’a me prévenir que tu était habillée comme sa et je ne serai pas rentré.
-Tu aurais put frapper! lui lança furieusement la jeune fille toujours rouge de honte.
-Je l’ai fait et tu ne m’a pas dit de ne pas rentré.
-Idiot…chuchota t-elle.
-Idiote toi-même, lui répondit ami amuser par l’attitude enfantine de son amie.
-Je vais me laver! cria Alexender en rentrant dans la chambre, il remarqua le sourire amuser de son frère et le regard assassin que lui lançait son amie, j’ai louper un truc non?
-Oh oui!dit Ike en s’esclaffant.
-Tais-toi! dit Cerise en lui jetant son oreiller à la tête.
-Hum hum!Vous pouvez me dire ce qui c’est passer?
-Oui!Non!dire en s’incro les deux concerner.
-Il faut faire un choix!Bon je vais me laver vous me direz tout sa quand je reviendrais,dit-il avant de s’enfermer dans la salle de bain.
-Tu l’ouvres je te tus,le menaça Cerise.
-Il finira par savoir de toute façon et puis se n’st pas comme si je t’avais vu toute nue non plu…il nu pas le temps de finir sa phrase qu’il reçut le deuxième oreiller d’une Cerise furieuse.
-IMBÉCILE! hurla t-elle, puis elle soupira et sourit légèrement vouant son ami par terre en se tenant la tête.
-Méchante, lui répondit le dit imbécile avant de lui renvoyer l’oreiller,ce qui dégénéra rapidement en bataille d’oreiller. Alexender sorti de la douche et en ouvrant la porte se pris en des oreiller destiner à Ike,ce dernier et Cerise retinrent leur souffle connaissent l’humeur de leur ami lorsqu’on le prenait par surprise.Et leurs craintes furent confirmées quand le jeune homme ramassa l’oreiller et sourit avec malice, sa s’annoncer mal pour eux et sa ils le savaient. Ike se précipita vers Cerise pour se réfugier derrière elle mais c’est sans compter sur la vitesse de celui qu’il voulait éviter et avant qu’Ike atteigne Cerise il se mangea un oreiller en pleine tête, ce qui eut pour effet immédiat de faire rigoler les deux autres.
-On à seize ans et pourtant on dirait que on n’en n’a encore dix, s’amusa Alexender.
-C’est plus marrant de ne pas être mature mais il va falloir vite trouver un endroit pour s’établir ici serait peut-être bien mais on n’en jugera se soir quand dites-vous?
-Excellente idée!
-Mais est-ce que vous avez vu à qu’elle point ici est proche de notre village, fit remarquer Ike, si nos père partent à notre recherche c’est première endroit qu’ils viendront voir.
-Tu as raison,dit Cerise, et je me doute qu’ils n’ont pas l’intention de laisser partir leur joue-joue préfère comme sa….
-Et puis le château de l’autre prétentieux se trouve dans se village après tout nous sommes dans la capital, fit remarquer Alexender.
-A bon ?dirent les deux autres en parfaite s’incro.
-Eh oui! Mais il est hors de question que je vive dans cet endroit sachant c’est deux choses là.
-Nous passerons juste la nuit là alors, dit la blanche, après tout j’ai toujours eut envie de voyager, affirma t-elle le sourire au lèvre.
-Et puis nous trouveront bien des petits métiers pour si nous avons besoin d’argent et un jour nous trouverons l’endroit sui nous correspond!
-C’est vrai il ne faut pas que on s’arrête au premier village trouver, continua Ike.
-Vous savez j’ai toujours trouva sa flippant que vous puissiez continuer les phrases l’un de l’autre, dit Cerise amuser.
-C’est sa être jumeaux!
-C’est que on connais les…
-Sentiments de l’autre sans qu’il …
-Ouvre la bouche!termina Ike.
-Vous faites peur, dit la jeune fille en se retenant d’exploser de rire, et si nous allions visiter le village avant que la fête commence? proposa t-elle.
-Pourquoi pas?
-Aller! »
Et ils prirent les clés de la chambre et se dirigèrent vers la porte, une fois dehors de l’auberge ils cherchèrent où aller.Une douce musique arriva à l’oreille de la blanche et elle se mit à suivre la musique suivit par ces deux amis plus que curieux de savoir qui jouer une telle mélodie.Une fois arriver à la place central ils virent une jeune fille assise entourer d’enfant et d’adolescent entrain de danser.Cerise la regarda les yeux plein d’étoile, si il était bien une chose qui passionnée la jeune filles c’était bien la musique, alors elle se dirigea vers la jolie brune qui jouait de la guitare et se fraya un chemin à travers la foule qui dansait autour d’elle une fois arriver à sa hauteur elle ne put plus bouger.Cette jeune fille..Elle avait des yeux aussi intense que elle si perdit un instant avant de retourner à la réalité.
« -Excuse-moi? l’interrompu Cerise.
-Oui? le jeune fille aux yeux noir intense se stoppa dans sa musique sous les plaints déçut des gens autour.
-Est-ce que je peux essayer de jouer quelque chose s’il te plait ? demanda poliment Cerise.
-Bien sur!elle lui tendit la guitare.
-Merci! »
Cerise pris la place de la brune , s’assit en tailleur et commença à jouer une mélodie que sa mère lui avait appris lorsqu’elle était petite.Tout le monde se remit à danser et même la jeune fille qu’il lui avait prêter la guitare se mit à danser autour d’elle, la blanche fut plus que surpris de voir ses deux amis danser avec les autres.Et une grande danse commença , Cerise se perdit dans sa musique et elle joua avec ivresse et emportement sous les sifflements admirateur de la souffle et les sourire joyeux des danseur improviser.À la fin de la chanson tout le monde se stoppa et acclama avec joie la musicienne qui elle abordait un sourire remplie de joie et rendit la guitare a sa propriétaire.
-Ouah!s’exclama celle-ci.Je suis Anna! Ravie de faire ta connaissance!
-De même je suis Cerise!elle serra la main que lui tendit sa nouvelle amie.
-Cerise!Ike se jeta sur elle et la fit tomber par terre.C’était trop beau!dit-il avec enthousiasme.
-Tu as était géniale p’tite tête ! la félicita Alexender.
-Merci les gars!Au faite je vous présente Anna , c’est à elle qui jouait la jolie mélodie que on n’a entendus!
-Enchanté je suis Ike et voici Alexender mon frère!
-Ravie de faire votre connaissance! elle aida Cerise à se relever et serra la main des deux garçons.Je n’avait jamais connue quelqu’un qui jouait aussi bien !
-C’est ma mère qui m’a appris à jouer comme sa…sourit tristement la jeune fille.
-Elle doit merveilleuse!
-Oui elle l’était…
-Cerise…les garçon lui prirent chacun une main , ils savaient que c’était un sujet sensible pour la jeune fille.
-Oh ne me dit pas qu’elle est…Ike répondit à sa place en secouant la tête positivement.Oh je suis tellement désoler je ne savais pas!
-Il n’y a pas de mal, sourit Cerise en serrant la main des garçons, mais au faite où as-tu entendue cette mélodie?
-Mon frère, il est prétentieux et arrogant mais il a un grand coeur et il a toujours tout fait pour moi, dit-elle rêveuse.
-Qui est-ton frè…
-ANNA! Enfin je te trouve je t’ai chercher partout!dit le nouvel arrivant. Qu’est-ce que tu fais…VOUS?
-C’est lui ton frère ! dit Alexender sidéré.
-Oui mais vous vous connaissait déjà à ce que je vois.
-Je t’expliquerait plus tard en attendant dis moi ce que tu faisais dehors du chuteur alors que père et mère te l’ont interdit?
-Je suis venue jouer et je ne le regrette pas ! J’ai eut la chance d’écouter Cerise jouer et c’était divin !
-Tu joues de la guitare? demanda intriguer Tyler.
-Oui, dit sèchement Cerise.
-Qu’est ce qui c’est passer entre vous?
-Disons que il n’ont pas une très bonne image de moi, résuma le prince.
-J’aurais pas mieux dit! rétorqua la jeune fille aux cheveux neige.
-On n’en a déjà parler ce n’est pas parce que tu veux quelque chose que tu dois tout faire pour l’avoir! C’est un être humain pas un objet !cria la soeur du prétentieux en lui frappant le haut de la tête.
-AÏE! Maiiiiiiiiis!
-Pas de mais!
-Tu es sur que c’est lui le grand frère dans l’histoire?dit amuser Ike, sous le regard complice de Cerise et Alexender qui sourire à la blague.
-Oui c’est moi l’ainé! rétorqua t-il vexer.
-Irrécupérable…souffla sa jeune soeur.
-Bon on aurais était ravis de continuer cette discussions mais on voulaient le village alors on vous laisse, dit Cerise avant de se tourner vers la musicienne, ravie d’avoir fait ta connaissance Anna.
-De même , j’espère te croisait à la fête de se soir, sourit amicalement Anna.
-Avec plaisir. »
Cerise accompagner de ses deux amis se baladée depuis un moment déjà. Plus ils avançaient plus ils aimaient cette sensation de liberté, cette joie qu’ils les enivré. Ike lui était distrait ,il repensait de la tenue dans la qu’elle il avait vu son amie, il rougit en y repensant.Il ne devait pas avoir de telle pensé ce n’était pas saint mais il ne pouvait sans empêcher et sa lui fit un nouvelle fois monté le rouge aux joues sous l’oeil interrogateur de celle qui hanté ces pensé. Alexander qui connaissait son frère mieux que quiconque le pris à pars prétextant un sujet de garçon ,pendant ce temps Cerise se dirigea vers un boutique qui vendait de instrument de musique.Une fois seul, Alexender regarda son frère et lui posa la question qui lui bruler les lèvres.
«-Qu’est ce qui c’est passer avec Cerise toute à l’heure?demanda t-il sans autre forme de mesure.
-Je…Elle….Arg!s’exclama t-il.
-Sa c’est de la réponse, ironisa le jeune homme cheveux blanc.
-Disons que je l’ai vu dans une tenue plus que indécente…murmura le jeune homme honteux.
-Et comment était-elle?demanda l’autre méfiant.
-En serviette…Mais je te jure que je ne savais pas dans qu’elle tenue elle se trouvait!dit il sur la défensive alors que l’autre le toiser du regard puis soupira bruyamment.
-Irrécupérable celle-là…Laisse moi deviner elle ne t’a pas dis de ne pas rentrer et avait oublié dans qu’elle tenue elle se trouvait ?
-Comment tu sais? demanda l’autre sidéré.
-Il m’est arriver la même chose…dit t-il honteux lui aussi.
-Comme quoi on est vraiment pareil, ironisa t-il, mais quand tu vois la fille que tu aimes comme sa tu m’étonne que sa te monte à la tête.
-J’ai vécu pareil lorsque c’est arrivé….
-Il faut vraiment que on arrête de tomber amoureux de la même fille,souffla l’autre.
-Je suis d’acco…il fut interrompu par un éclat de voie derrière lui.
-Alors comme sa on a un petit faible pour votre amie? demanda la voie moqueuse.
-Oups..fut la seule chose qui sorti de la bouche des deux jeunes hommes pourquoi lui se demandèrent t-ils.
-Alors on va avoir un problème.
-Quel est t-il Tyler?dit sèchement Ike.
-Moi aussi je la veut!Alors que la guerre commence!

Un bruit d’horloge stoppa la narratrice.
-C’est l’heure!
-MAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS! firent ce qui l’écouter en coeur.
-Demain même heure!
-Aller Alexys, Jason on n’y va comme sa on sera plus vite à demain! s’exclama joyeusement Rubie.
-Rubie tu ne trouve pas que on ressemble aux personnage de l’histoire ?
-Je trouve que tu as raison Jason, dit la narratrice.
-C’est vrai?


-Oui, sourit t-elle.


-Profite bien se sera sans doute la dernière fois que quelqu’un te dira que tu as raison,dit avec amusement Alexys.


-Haha! Très drôle frangin!
-Oui très, avoua la jeune fille aux cheveux ébéne en rigolant.


-Merci du soutient!
-De rien ! Bon bonne nuit euh…Je connais pas ton prénom alors je ne sais pas comment t’appeler.


-Tu n'as cas m’appelle comme tu veux, dit la narratrice étonner que quelqu’un fasse vraiment attention à elle.
-Alors se sera…elle réfléchit puis dit-elle sur d’elle, Cerise!
-S-Si tu veux, bégaya légèrement la narratrice, bonne nuit a toi aussi Rubie,se repris t’elle.


-Bonne nuit Cerise!
-Bonne nuit!rajoutèrent en choeur les deux garçons.
-Bonne nuit les garçons, la narratrice était étonné c’était bien la première fois que quelqu’un faisait attention à autre chose que l’histoire, perdue dans ses pensée elle ne vit pas l’ombre se glissait derrière elle.


-Bouh! chuchota celle-ci faisant sursauter la narratrice.


-Mais sa ne va pas de me fair peur comme sa?
-Tu ne changera jamais aucun humour.


-Oooooh toi! dit-elle exaspéré.
-Hé hé ! rigola l’ombre.Elle te ressemble vraiment même si elle bien plus jolie.
-Moque toi! dit elle en lui assenant un coup de coude.
-Je rigole tu sais bien que tu sera toujours la plus belle, dit l’ombre en lui levant le menton a travers sa longue cape et son capuchon seul un sourire carnassier se voyer.
-Merci…murmura t-elle.
-J’y vais, dit l’ombre déposant un léger baiser sur sa joue, à demain.
-Ne ma quitte jamais pour toujours,murmura t’elle pour elle même avant de partir le sourire au lèvre et l’envie d’être à demain.


Voilà j’espère ce chapitre vous plaira il m’a pris toute la journée!Qui est cette ombre si mystérieuse? Qu’elle est son lien avec la narratrice? Pourquoi c’est trois jeune gens l’intéresse t’elle? Et surtout qui est-elle? Tout sa dans le prochain chapitre !